Témoignage d'un jeune soudanais à la matinée CCFD

les collégiens de la Paroisse Saint Pierre ont découvert ce qu’est un réfugié...

Samedi 19 mars Arques Saint Martin

MATINEE CCFD avec les collégiens de la paroisse

 

A travers différents ateliers-jeux, les jeunes ont découvert ce qu’est un réfugié, ‘’on en entend beaucoup parler mais on ne sait pas vraiment…’’

Après un temps d’accueil autour du chant ‘’Bienvenue’’ les groupes se sont formés et ont reçu les feuilles de route aux noms des différents pays concernés(Lybie, France, Angleterre, Maroc…)

6 pôles étaient à leur disposition :

 

           - Les 7 œuvres de Miséricorde , proposé dans le dernier module

 

100_4891 100_4891  

- La Paix ‘jeu des 7 familles de la Paix ‘ paru dans un très ancien

Grains de Soleil    (retrouvé  dans les archives) chaque famille

avait un intrus : carte noire sujet de discorde ou de non pardon dont il fallait à tout prix se débarrasser =

comment faire œuvre de miséricorde ?

 

 

 

100_4899 100_4899  

- Décorer une affiche CCFD : peinture : ‘Sur la route des migrants’

et découvrir  le pourquoi du ’être réfugié’

 

  • -Test des connaissances avec le support d’OKAPI
  • - Qui suis-je ? vocabulaire : retrouver la bonne définition d’un mot (réfugié, migrant, immigré…) à l’aide d’un jeu d’étiquettes

 

 

- Tous les cris les SOS ‘ Ecouter la chanson et en ayant les paroles sous les yeux,

trouver  des concordances avec les photos de réfugiés proposées

 

 

Quelques réactions des jeunes lors des ateliers : on a vu que l’on a des personnalités différentes, ce qu’on peut faire pour améliorer la vie de tous sur terre, s’aider, partager, regarder autour de nous ceux qui ont besoin d’aide, prendre conscience des problèmes, ne pas s’ignorer, on devrait faire plus attention aux paroles des chansons il y a des sentiments, les difficultés des gens dans les pays en guerre, les parcours pleins d’embûches des migrants…

 

 

100_4897 100_4897  

La matinée s’est achevée par un très beau témoignage

d’un jeune soudanais de 17 ans et d’une éducatrice. Nous les avons accueillis avec le chant Bienvenue

qui les a touchés.

 

 

 

 

Najmedine est arrivé en France après 4 mois de galère en passant par la Lybie et l’Italie (bateau et train).

Repéré par les éducateurs au camp de Calais, il a ccepté de les suivre à Saint Omer.

Il a été accueilli à la Maison du Jeune Réfugié qui propose 70 places, 30 sont réservées à des jeunes de passage, 22 personnes y oeuvrent, dépendantes de l’Aide sociale à l’Enfance.

Après avoir appris le français il a pu suivre les cours au collège et cette année il est dans un lycée technique où il apprend la mécanique.Les jeunes ont posé beaucoup de questions auxquelles Najmedine a répondu volontiers !

Najmedine, bien qu’il n’ait plus de famille, est heureux en France et le dit ! Il s’est fait de nombreux amis. Lors de ce témoignage une vraie émotion circulait parmi les jeunes et les animateurs… le chant ‘’Bienvenue’’ avait ici toute sa signification : ‘’Que tu sois d’ici ou d’ailleurs tu nous rends riche de tout ton vécu’’ !!

Najmedine nous a dit ‘’Merci en arabe’’.

 

Tous 2 très intéressés par la revue OKAPI sont repartis avec quelques exemplaires …

 

Le soir, lors de la messe des Rameaux, en lien avec la matinée, les jeunes proposaient des pâtisseries aux paroissiens, l’argent récolté sera versé au CCFD.

Article publié par Yvette Petitpré - Saint Pierre sur l'Aa • Publié • 695 visites

Fermer