Témoignage de Maurice Vieillard

Synode Provincial

Synode2015 9 Synode2015 9  

 

Quelques notes en style télégraphique du témoignage de l’abbé Maurice Vieillard sur le synode provincial, lors de l’assemblée du presbyterium, 26 mai 2015 : faire goûter un peu de ce qu’ils ont vécu.

 

 

 

Depuis des mois que ce synode se préparait !

a) Consultation-enquête auprès de tous : adultes et enfants.

b) réponse personnelle (accord pour participer intégralement aux 4 sessions) + livret reçu pour se préparer...

 

Ouverture du Synode:

1er chant : « Préparez les chemins du Seigneur et rendez droits ses chantiers » (sic page 2).

1ère arrivée de l'Evangéliaire : « Voix des apôtres par toute la terre - Parole de Dieu aux limites du monde». + Proclamation de l'Evangile (Luc 16/14-20)... «Enfin, il se manifesta aux Onze pendant qu'ils étaient à table. Il leur reprocha leur incrédulité, et leur endurcissement Puis il leur dit: « Allez dans le monde entier— proclamez la Bonne nouvelle à toute la création. »

1ère Prière ( Adsumus » ... d'lsidore de Séville, et par laquelle Jean XXIII ouvrit le Concile Vatican II: ((Seigneur, Esprit-Saint, nous voici devant Toi. Nous qui sommes des pécheurs, en Ton nom seulement nous sommes réunis. - Viens à nous, demeure avec nous, ... Enseigne-nous ce que nous avons à faire, le but vers lequel nous devons marcher. Montre-nous quelle tâche nous avons à réaliser.... » Quelques pages plus loin : « Méthode pour un travail en équipe + Comment être efficaces en groupe? »

Enfin (mis en lumière dès la 1 session)= Envoyés aux hommes et femmes, aux jeunes et enfants d'aujourd'hui. Particulièrement ceux de notre région Nord-Pas de Calais.

 

En Équipes:

  1. Ce choix positif : je craignais une suite d'interventions à écouter: souvent cette forme favorise la voix de leaders, dans une certaine passivité + ou - réceptive. Nous avons découvert une option « participative », faite de dialogues, de débats, de propositions issues des équipes et groupes. + Les mêmes équipes de travail au long de tout le Synode.
  2. En fait, appelé dans une équipe formée à dessein de brassages interdiocésains, inter âges, inter services et mouvements, etc... Personnellement = avec 2 trentenaires, 1 femme consacrée « charismatique », 1 supérieure de religieuses, des personnes d'aumôneries de la Santé, ou des Scolaires, 2 prêtres expérimentés... -=> première impression, celle d’une mission impossible! 0r nous sommes passés en 18 mois de la juxtaposition de convictions d’expériences, de choix pastoraux... à une vraie recherche de consensus pour « avancer ensemble ».
  3. La méthode synode peut et doit faire « école » : placer ensemble des individualités, des courants de pensée et pastoraux différents, face à un défi commun d'évangélisation aujourd'hui. J'ai été heureux de cette provocation à aller « au-delà » de mon « ego », de mon expérience, de mes recettes.., et à accueillir les richesses d'autres formes pastorales.
     

Autres facteurs de progression = j'en cite 3:

• Un chemin de fraternité - sur la base d'une théologie des baptisés en Jésus-Christ, avec leurs dons et charismes divers, avec leurs ministères et charges différentes... une expérience fraternelle.

• Un mûrissement patient, au long des 18 mois et 4 assemblées: mûrissement de fraternité, et mûrissement de propositions. + pape François et « La Joie de l'Evangile »

• Un travail bien préparé, bien balisé (Que de travail !) pour garder le cap, et ne pas se perdre en discussions théoriques. Une faiblesse? à mon avis : à propos de Eglise-communion.

Oui les assemblées synodales sont terminées, mais le synode continue. (Discours de clôture de Mgr Ulrich)

 

Je garde 4 pistes concrètes:

  1. Mobiliser la diversité vers un même but... grâce à un travail bien balisé: nous avons en chaque paroisse à nous donner un « projet pastoral » clair.
  2. Développer la fraternité en Christ entre tous les baptisés, laïcs et ministres ordonnés, ministres ordonnés entre eux... et au-delà.
  3. Cultiver les formes participatives.., le dialogue, les débats ouverts, les décisions communes...
  4. Redire souvent et ensemble au Seigneur: « Viens à nous, demeure avec nous. Enseigne-nous ce que nous avons à faire, le but vers lequel nous devons marcher. » -

26 mai 2015 -Maurice Vieillard.

Fermer