Ce dimanche 7 février, le doyenné du boulonnais accueillait les catéchumènes, entourés de leurs accompagnateurs et souvent même de leur famille pour la journée de l’appel décisif.

Le petit café d’accueil fut bienvenu tant il fallait avoir osé braver la tempête, la pluie et la grêle pour arriver jusqu’au lycée St Joseph ! Après un temps de présentation du doyenné mettant en valeur les atouts humains, économiques et sociaux du boulonnais, ce fut au tour du père Jaeger de prendre la parole pour un temps de catéchèse autour des textes proposés par la liturgie du dimanche. Il a montré combien ces textes entraient en résonance avec l’itinéraire vécu par les catéchumènes eux-mêmes ; combien aussi chacun devait se sentir accueilli, aimé, respecté, encouragé dans sa démarche. Combien leur présence était précieuse pour l’Eglise, ce qu’il ne manque pas de rappeler dans le dernier n° d’Eglise d’Arras : « Les catéchumènes sont la manifestation de l’œuvre toujours étonnante de l’Esprit Saint qui souffle où il veut, comme il veut. »

Puis vint le temps du pique-nique avant que tous ne se retrouvent à la cathédrale pour la célébration du rite proprement dit. Que d’émotion dans les yeux de celles et ceux qui, appelés par leur prénom, s’approchent de leur évêque. Près de 60 adultes en chemin vers la confirmation ou s’apprêtant à communier pour la première fois reçoivent de leur évêque une écharpe blanche, souvenir de ce baptême qu’ils s’apprêtent bientôt à développer et à vivre pleinement à travers la célébration des sacrements.

A l’issue de la célébration, chacun a été envoyé pour vivre, avec les communautés locales, les différents scrutins préparatoires à la réception du baptême, des scrutins qui préparent la communauté toute entière au renouvellement de ses promesses baptismales  au soir de la veillée pascale.



Fermer