le Vendredi 21 nov 2008


 

…Il va falloir en mettre un coup. Debout les gars, réveillez-vous, on va à La Courneuve ! » C’est ainsi que nous pourrions résumer l’ambiance générale de cette rencontre des Accompagnateurs Fédéraux de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC), ces 11 et 12 octobre à Nancy.
En effet, 51 adultes, missionnés pour accompagner les jeunes de la JOC dans leurs actions, leurs projets, se sont rassemblés pour réfléchir à la manière de les aider à vivre au mieux cette année, plus particulièrement. Et quelle année ! Cette année 2008-2009 est à la fois, pour la JOC, le lancement de sa nouvelle Campagne Nationale d’Année intitulée « L’accès à la culture et aux loisirs des jeunes » mais aussi celle de son Rassemblement National. Celui-ci prendra, cette année, la forme d’un Festival Populaire où tous les jeunes pourront découvrir et partager, donner leur avis, réfléchir sur la manière pour faire évoluer la société dans le sens de cet accès à la culture et aux loisirs pour tous les jeunes.
Tout au long de l’année, des événements fleuriront partout sur le diocèse en posant cette question aux jeunes mais aussi aux adultes de la culture et des loisirs des jeunes, en commençant par le 22 novembre. Ouvrez l’œil, soyez attentifs ! Voilà donc un beau projet en somme qui concerne chacun d’entre nous.
Quelqu’un disait « l’Eglise a besoin de jeunes pour être adulte ! L’Eglise a besoin d’adultes pour rester jeune ! » Parce qu’un projet aussi conséquent s’adresse à tous les jeunes, il nécessite ainsi un maximum d’adultes prêts à les accompagner dans cette aventure. La JOC veut profiter de ce nouvel élan pour mettre en marche une nouvelle Eglise des mouvements. Autrefois, on pouvait compter sur les nombreux prêtres insérés dans le Monde Ouvrier. Aujourd’hui, la réalité est toute autre et c’est sur les adultes que la JOC souhaite se refaire une peau neuve. Il faut dire qu’à 80 ans passés, parfois, même les mouvements ont besoin d’une cure de jouvence.
Se sentir concerné par l’Eglise de demain, vivante à travers les jeunes, adultes de demain, cela commence dès aujourd’hui. Alors, n’hésitons pas et « Réveillons-nous, il va vraiment falloir en mettre un coup ! ».
Sophie Fayeulle
Au cours de l’été 2088, ce sont plus de 700 jeunes qui ont été rejoints par les différents mouvements d’Eglise auprès des jeunes.


Fermer