Vivre Noël autrement

Communiqué des évêques, Assemblée plémière à Lourdes

Noel Fuite en Egypte Marie et l'enfant Jésus  
Noel Fuite en Egypte
Noel Fuite en Egypte
A l’approche de Noël, une lettre des évêques de France pour un « vivre autrement ».

 

Le Noël des vitrines est de plus en plus précoce. Le Noël des pauvres se fait souvent attendre. Réunis à Lourdes en Assemblée Plénière, les évêques de France adressent un vibrant appel aux communautés chrétiennes, à l’approche de Noël. Les pauvretés sont multiples. Certaines ont l’âge de l’humanité. D’autre sont générées par la société moderne.

 

Les évêques ont pris le temps d’analyser ces « nouvelles pauvretés ». Leur message est social et spirituel. Ils encouragent et remercient ceux qui n’ont pas attendu la gravité de la situation pour agir. Ils invitent les croyants à ressourcer leur action dans le Christ. De nombreuses administrations publiques le disent : les catholiques sont nombreux à répondre « présents ». Cette dimension solidaire de l’Eglise catholique n’est surtout pas, pour elle, un motif d’orgueil. Mais il serait légitime qu’elle soit davantage répercutée dans l’opinion.

 

L’image d’une Eglise « vieille dame empêtrée dans ses discours internes » est injuste. Les évêques viennent encore d’en témoigner à Lourdes. Les communautés chrétiennes, conscientes de leurs grandes limites, sont vivantes, ferventes et généreuses. En ces jours anniversaires de la chute du mur de Berlin, et à l’approche du sommet de Copenhague, n’est-il pas urgent de proposer un « Noël autrement » pour un « vivre autrement » ?

Lourdes, le 8 novembre 2009
Père Bernard Podvin
Porte-parole de la Conférence des évêques de France

 

Accueil, maison  St Joseph à Bethléem, ensemble pastoral créé par le patriarcat catholique syrien d’Antioche, en 1970) A l'auberge, il n’y avait pas de place pour eux…  
Accueil, maison St Joseph à Bethléem, ensemble pastoral créé par le patriarcat catholique syrien d’Antioche, en 1970)
Accueil, maison St Joseph à Bethléem, ensemble pastoral créé par le patriarcat catholique syrien d’Antioche, en 1970)
  

 

A l'auberge, il n'y avait pas de place pour eux...
Tapisserie créée pour la maison St Joseph à Bethléem,
ensemble pastoral créé par le patriarcat catholique syrien d’Antioche, en 1970

 

Pages à visiter:

 

Un sapin, une créche, des bougies, de où cela vient-il?

Dès l'avent tournés vers Pâques
Le calendrier liturgique 2009-2010

Le dossier avec d'autres pages pour Noël 2007-2009

Maison d'évangile: lire Luc les récits d'enfance de Jésus et Jean-Baptiste

Noël autrement: Ne prenons pas la terre pour une dinde

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 6177 visites