Message des JOC d'Europe

Message des Mouvements JOC d’Europe pour le 1er Mai 2010

Proclamation par Amélie JOC - Fête régionale à Lens  
Proclamation par Amélie
Proclamation par Amélie
 

Près de 200 jocistes et adultes accompagnateurs à Lens pour le premier mai. "Jeune montre tes talents". Un an après la rencontre nationale à Paris, l'élan ne s'est pas effondré, bien au contraire. Après la célébration, Amélie lit la déclaration des JOC d'Europe

 

 

Les JOC d’Europe demandent un travail décent pour tous les jeunes

 

Le chômage, l’instabilité, les contrats précaires, les bas salaires empêchent aujourd’hui la jeunesse de se projeter dans l’avenir sereinement. Le 1er mai à l’occasion de la fête du travail, les mouvements JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) d’Europe lanceront une campagne européenne sur la dignité des jeunes travailleurs.

 

Pour une journée qui conserve encore tout son sens, la Jeunesse Ouvrière Chrétienne appelle les jeunes à manifester ce 1er mai. Il n’est pas normal aujourd’hui qu’un jeune ne puisse pas s’épanouir et construire son avenir dans de bonnes conditions. Le chômage, la précarité, les bas salaires, les conditions de travail empêchent une bonne partie de la jeunesse de vivre dans des conditions décentes.

 

5 millions de jeunes au chômage dans les 27 pays de l’Union Européenne ! Il est temps de leur donner les moyens de se construire un avenir décent. L’Europe, ne peut pas prendre le risque de perdre le potentiel des jeunes travailleurs. Les jeunes ont besoin de véritables mesures en faveur de leur autonomie et leur émancipation dans la société afin de garantir le développement et la croissance.

 

Dans cette perspective, les jeunes des mouvements JOC d’Europe lancent le 1er mai une grande campagne européenne sur la dignité de la jeunesse. Il s’agit durant cette campagne de favoriser la valeur travail et la dignité de chaque jeune travailleur.

 

Le message publié dns son intégralité

 

Dans toute l'Europe, nous célébrons aujourd'hui le 1er mai, la Journée des travailleurs.
124 ans après le combat inlassable pour les 8 heures de travail quotidiennes et la répression brutale des employeurs et de la police sur les ouvriers de Chicago, le 1er mai conserve tout son sens encore aujourd’hui. Chaque jour, les jeunes rencontrent des situations de chômage, d'instabilité, des contrats de travail précaires, des bas salaires, la pression de la part des employeurs, la privation des droits et de mauvaises conditions de travail qui mettent en cause leur sécurité. Ces situations blessent la dignité des jeunes et ne leur permettent pas de faire des projets et de faire face à leur avenir avec sérénité. Un sentiment de frustration subsiste, les jeunent ne se sentent pas soutenus dans ce qu'ils font, et ceci à un impact sur leur travail et leur famille.


Des chiffres communiqués par EUROSTAT en juillet de 2009, montrent que le chômage des jeunes européens de 15 à 24 ans a augmenté de 18.3% . Ainsi, il existe déjà cinq millions de jeunes sans travail dans les 27 pays de l'Union européenne.


Les jeunes travailleurs, les nouvelles générations, sont des êtres humains qui ont une dignité et ont droit à une vie meilleure, et ne peuvent être les pièces à jeter à la faveur du profit. L'Europe ne peut pas courir le risque de perdre tout le potentiel des jeunes travailleurs. Il est urgent d'inverser cette réalité, les jeunes ne sont pas des "déchets". Ils ont besoin de chances pour leur autonomie, leur émancipation et leurs qualifications, afin de garantir le développement et la croissance des sociétés. Dans ce contexte, la lutte pour un travail digne, de qualité et avec des droits est essentielle, afin qu'elle puisse construire une Europe plus solidaire et plus juste pour tous. Chaque jeune travailleur doit prendre conscience de sa dignité et de son importance afin de la conserver. Pour contester, promouvoir l’individu n'est pas la meilleure solution ; Il est très important de mobiliser d’autres personnes dans la lutte vers le bien de tous et promouvoir la solidarité.


En ce sens, les jeunes des mouvements JOC d’Europe ont décidé de lancer aujourd’hui une campagne européenne sur la dignité des jeunes, qui se déroulera durant les deux prochaines années. Nous travaillons pour les jeunes dans les quartiers, pour qu’ils aient une vie digne. Nous devons travailler avec conviction avec et pour ces jeunes pour nous centrer sur leur développement économique et social. Il s’agit de créer des stratégies qui favorisent la valeur du travail et en même temps la dignité de chaque jeune travailleur.


Déjà en 1999, l'OIT caractérisait un travail décent par quelques éléments: la possibilité d'exercer un travail productif et convenablement rémunéré, assorti de conditions de sécurité sur le lieu de travail et d’une protection sociale pour la famille, de meilleures perspectives de développement personnel et d’intégration sociale, l'égalité des chances, la liberté d'émettre ses opinions, de s'organiser et de participer aux décisions qui affectent sa vie.


En ce jour si important et au nom de la dignité, la JOC ne pouvait pas laisser passer l’occasion d’énoncer les paroles de Cardijn: «Chaque jeune travailleur vaut de l'or plus que tous les monde, parce qu'il est Fils de Dieu».
CIJOC – CIJOC ww.cijoc.org /  www.icycw.org

 

Lire le message du Mouvement Mondial des Travailleurs chrétiens (MMTC) pour le 1er mai 2010
 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 9123 visites

Fermer