Michel Beirnaert passe le relais

Archives diocésaines

A la Maison diocésaine.

 

Passer le relais des archives Michel Beirnaert  
Passer le relais des archives
Passer le relais des archives
A l’occasion du départ de Michel Beirnaert comme responsable du service des archives, Mgr Jaeger et le personnel de la maison diocésaine ont tenu a remercier Mr Beirnaert pour le travail accompli et les compétences qu’il a su mettre en œuvre pour donner envie de ne pas enterrer (ou brûler) les traces de la vie de l’Eglise enfouies dans de nombreuses paroisses, souvent sous la poussière et parfois sous les fientes de pigeon dans les greniers.

 

Il avait pris la succession de l’abbé Léon Berthe et s’est peu à peu familiarisé avec une discipline qu’il ne connaissait que comme professeur d’histoire. Il a sillonné le diocèse, sollicité bien des remises de documents, toujours avec le sourire, même si, parfois, il fallait insister quelque peu. Avec humour on a rappelé qu’il savait manier le balai ou le plumeau, veiller à la protection des documents qu’apprécient moisissures et nombre de bestioles papivores.

 

Il a su s’entourer d’une bonne équipe de bénévoles pour trier et classer jour après jour les fonds qui étaient remis aux archives. Mr Jaeger a pu ainsi faire plus ample connaissance avec ses illustres prédécesseurs. Classer, trier mais aussi rendre accessible aux universitaires et chercheurs afin que la mémoire demeure vivante de celles et ceux qui à leur place ont participé pour que la Parole de l’Eglise et l’évangile puissent être entendus et reçus. Lui succéde désormais Mlle Audrey Cassan, archiviste, qui depuis deux ans travaille dans ce service.

 

Ce fut aussi l'occasion de remercier son épouse, Monique, qui, de nombreuses années, a participé à l'équipe diocésaine de catéchèse. Dans l'actuelle réforme des parcours (modules) elle a eu sa part, mais il faudrait citer les nombreuses heures passées lors de rencontres de formation pour aider les catéchistes dans leur service auprès des familles et de leurs enfants. EH
 

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 3805 visites

Fermer