En mission ouvrière, une soirée créole

à Saint-Omer

Le vendredi 7 mai au soir il y avait du monde dans les locaux de la mission ouvrière à Saint Omer.

 

Mission ouvriere Mission ouvriere   Des têtes blanches, papys et mamys depuis longtemps, mais aussi des adultes de la quarantaine et de plus jeunes encore. Un heureux mélange de générations réunies autour d’un repas créole organisé par quelques jeunes membres de l’ACO. Le but : vivre au milieu d’amis invités un moment de convivialité permettant de rappeler la continuité d’une même histoire, celle d’hommes et de femmes animés par les mouvements de la mission ouvrière : JOC, ACO, ACE. Sous la direction d’Annick, contente de faire découvrir la cuisine de son pays, courses, confection du repas, tout fut organisé au mieux avec l’aide des uns et des autres. « Une belle soirée dans une ambiance sympa, rappelle Pascal. Il suffisait de voir l’animation mise par les enfants présents ». « Il y avait différentes équipes ACO, je n’ai pas pu faire connaissance avec tout le monde, ajoute Marie-Line de la JOC, mais j’ai pu mettre des visages sur les noms de personnes dont j’entendais parler ». « Dans le courant de l’année on ne se voit qu’à quelques uns, dit Marie-Cécile, là on s’est vu ensemble, Ça fait du bien… ». La soirée fut aussi l’occasion de parler de la rencontre nationale de l’ACO toute proche à laquelle Pascal s’apprêtait à participer. Quelques jours après, hélas, une mauvaise entorse au pied allait l’empêcher de s’y rendre.

 

La soirée créole n’en demeure pas moins une heureuse réalisation donnant des idées pour l’avenir de la mission ouvrière sur Saint Omer. 
Fermer