Résumé du projet diocésain

Geneviève Jovenet

Le 10 octobre 2010 était promulgué le projet diocésain de catéchèse. Il n’est pas inutile d’en rappeler ce qu’il est et voir comment sa mise en œuvre s’organise dans les doyennés et paroisses.

 
A tout âge, ouvrir des chemins de rencontre avec le Christ Jésus
Le 10 octobre 2010, lors du rassemblement diocésain des équipes d'animation pastorale, Mgr Jaeger a promulgue le projet catéchétique du diocèse intitulé "Faites des disciples".
 
Pourquoi faire un projet catéchétique diocésain ?
Arras, visiter le projet diocésain de catéchèseArras, visiter le projet diocésain de catéchèseEn 2005, après plusieurs années de réflexion et d'analyse, les évêques de France ont publié le Texte national pour l'orientation de la catéchèse en France, et le Texte des propositions pour l'organisation catéchétique. Ces deux textes s'inscrivent dans la continuité du Concile Vatican II et de la Lettre aux catholiques de France : Proposer la foi dans la société actuelle (1996).
Chaque diocèse ayant son histoire propre, ses dynamismes et ses pauvretés, il revenait à chaque évêque de préciser comment le Texte national peut être adapté et mis en œuvre dans son diocèse. C'est l'objet du Projet catéchétique diocésain.
 
Quel est son objectif ?
Depuis plusieurs années déjà, les paroisses, les aumôneries, les établissements catholiques d'enseignement, ont pris acte des besoins d'un monde en mutation : moins d'enfants catéchisés, une culture religieuse émoussée, une certaine indifférence à l'égard de la foi chrétienne; et en même temps, des attentes spirituelles qui s'expriment dans les demandes de sacrements, les questionnements éthiques, des engagements concrets en faveur d'un monde plus juste.
 
L'ambition du projet catéchétique est de donner aux acteurs pastoraux les moyens de susciter et proposer la foi et de répondre de manière adaptée aux attentes des personnes en recherche, dans la diversité des âges et des situations.
 
Quels sont les points forts à retenir ?            
Le mot catéchèse fait penser automatiquement à l'enfance. Le premier point à retenir est que désormais le mot catéchèse "habille plus large", et désigne toute démarchequi vise, soit à susciter le désir de croire – la première annonce – soit à engager un chemin de foi – la catéchèse ordonnée – soit à approfondir sa foi – la formation chrétienne. Le mot catéchèse vient du grec katêchein qui veut dire : faire résonner une parole à l'oreille de quelqu'un. La catéchèse consiste donc, au sens littéral, à faire résonner la Parole de Dieu dans la vie des personnes. 
     
  • La catéchèse à tous les âges de la vie : il n'y a pas d'âge pour commencer une première initiation, pour se mettre ou se remettre sur un chemin de foi, pour chercher à l'approfondir et à mieux la comprendre !Il s'agit désormais de situer la catéchèse dans une perspective plus large; elle ne se réduit pas au temps de l'enfance.
  • Une catéchèse portée par tous les chrétiens, et pas seulement les catéchistes. Chaque chrétien, où qu'il soit, est concerné par la proposition de la foi. Quand par exemple un couple de fiancés ou de jeunes parents viennent demander le sacrement du mariage ou du baptême pour un enfant, l'accueil qu'ils reçoivent fait déjà partie de la catéchèse: seront-ils seulement informés des formalités et invités à remplir un dossier ? Ou seront-ils reçus comme des enfants aimés de Dieu, même s'ils ne le savent pas encore très bien ? Seront-ils ensuite guidés avec douceur et respect vers une possible rencontre avec le Christ dans une démarche qui n'est pas seulement un enseignement ?
Ainsi, qu'il visite les malades, accueille dans les permanences, prépare aux demandes de sacrements, partage sa vie dans les mouvements, soit présent auprès des jeunes ou des moins jeunes, chacun peut être attentif aux recherches de sens exprimées plus ou moins clairement et orienter les personnes vers des parcours adaptés.
 
  • Une catéchèse qui s'adresse à tous les chrétiens; que nous soyons débutants ou plus avancés sur nos chemins de foi, nous sommes toujours en état de récepteur et nous n'avons jamais fini de découvrir la bonté de Dieu.
  • Une catéchèse qui se met au service de la rencontre du Christ; sans négliger l'enseignement, elle fait place à l'expérience du partage, de la communion, dans la liturgie et dans la vie.
  • Une catéchèse enfin, où l'on reconnaît à Dieu la première place; car nous croyons qu'Il est présent et actif au cœur de chacun.
Qu'est-ce que cela change ?
De nouveaux chantiers s'ouvrent, en particulier pour la catéchèse de l'enfance où les catéchistes reçoivent une formation pour mettre en place les nouveaux modules. Concernant les adultes, il s'agit davantage d'étendre résolument et de peaufiner le cadre des propositions déjà existantes. Par exemple concernant les couples qui préparent le sacrement du mariage.
Mais surtout, ce projet donnera du fruit si nous parvenons à entrer dans un état d'esprit nouveau, un état d'esprit qui est celui de Jésus : bonté et bienveillance, respect et gratuité, confiance et attention aux désirs et aux besoins de ceux qu'il rencontre. C'est cela le vrai changement, et c'est un vrai travail de transformation personnelle et ecclésiale, qui ne peut se faire sans la prière et la fréquentation de la Parole de Dieu dans la Bible.
 
Le 10-10-10, a donné un nouvel élan. Le Projet catéchétique diocésain comprend des orientations et des propositions de mise en œuvre très concrètes. Nous sommes donc invités à entrer dans leur dynamique, à les faire nôtre et à élaborer un plan d'action, en fonction de ce qui existe déjà, de ce qu'il est souhaitable de mettre en place, et des moyens dont nous disposons.
C'est un beau défi qui nous est offert; n'ayons pas de crainte et relevons-le avec confiance !
 
Geneviève Jovenet

 

Fermer