Une marche vers l'Eucharistie

à travers la ville de Lens

 

PAROISSE SAINT FRANCOIS D'ASSISE

 

Une marche vers l'Eucharistie.

 

            Nous l'appelons « messe-randonnée ». Randonnée à travers la ville de Lens qui rappelle la longue marche vers Pâques , et messe, parce que l'Eucharistie nous attend au bout de la route. Cette année, nos étapes seront : Saint Auguste, Maison Saint Benoît et Saint Léger.

 

            Le rendez-vous est fixé à 8h45 à l'église Saint Auguste à Vendin-le-Vieil (fosse 8). Beaucoup d'enfants et des parents aussi sont présents, dimanche Parole en Fête oblige ; enfants catéchisés dans la paroisse mais aussi des enfants de l'école privée catholique Sainte Thérèse cheminant vers le baptême. Le fil rouge du Carême déroulé dimanche après dimanche dans les différentes communautés de la paroisse s'intitule « avec le Christ, accueillir et servir ». Le premier témoignage présenté ce dimanche pour mettre en évidence des réalités des services d'Eglise concerne un service d'accompagnement tourné vers l'accueil : accueillir des parents qui déposent leurs enfants au caté. « Ensemble, nous essayons de découvrir le message chrétien et de grandir dans la foi ». Puis, pour nous préparer à  l'évangile, un DVD est passé : « Si tu aimais comme lui - Quand la réconciliation devient fête »,. S'ensuit un partage autour de l'évangile de Saint Luc 15,1-3.11-32. « un homme avait deux fils » ; discussion toujours fructueuse. Nous quittons Saint Auguste en chantant : Dieu, plus grand que notre coeur », chant qui sera repris tout au long des différentes étapes de cette marche.

 

            Nous voilà partis vers la Maison Saint Benoît, au cœur de la Grande Résidence, une marche sous forme de démarche pénitentielle le long des rues encore endormies, bien silencieuses ; nous entrons alors dans l'attitude du fils qui retourne vers le Père. Une première étape devant la future Maison Saint Benoît, où nous attend Valérie et qui sera inaugurée officiellement le 6 juillet. Tout le monde est invité, bien sûr. Et, devant la Tour Blois, là « où tant de rencontres fraternelles se vivent», deuxième arrêt : nous demandons pardon à notre Père pour nos fautes « je confesse à Dieu... ». Un second témoignage est lu, service d'Eglise tourné vers le Frère : la Maison Saint Benoit, « lieu d'Eglise pour les chrétiens de la Grande Résidence et leurs amis ».

 

            De nouvelles personnes nous ont rejointes, des enfants et jeunes de l'Action Catholique des Enfants et nous entamons courageusement notre dernière étape, vers Saint Léger. Dernière ? Pas, tout à fait car nous faisons un petit détour pour passer devant la Maison Syndicale, qui rappelle le « combat pour la justice de tant et tant de personnes ». Une photo de groupe immortalise ce moment.

 

            Et c'est l'arrivée à Saint Léger. Le silence se fait progressivement dans le groupe qui  s'étire tout le long de la rue, car pour ceux et celles qui ne peuvent marcher aussi longtemps, la messe est commencée depuis un moment déjà. Nous prenons place dans le calme, il y a beaucoup de monde et pourtant nous n'entendons rien si ce n'est le bruit de nos pas, le temps est comme …....suspendu. Nous sommes arrivés ! et l'Evangile est lu. Dans son homélie, l'abbé Xavier rappelle que la « Parole de Dieu est une parole vivante, une parole de tous les jours ». Il appelle les 4 enfants de l'école  Sainte Thérèse présents qui vont recevoir les Evangiles : Robin, Audran, Yvana et Lohan . Pourquoi veux-tu recevoir le baptême ? « pour marcher avec Jésus »

 

            La célébration se poursuit, nous recevons le corps du Christ et nous nous séparons « Pas à Pas, Seigneur, je marche vers Toi..... avec au fond du cœur l'envie d'un grand bonheur ».

           

            Le lendemain, la neige était de retour. Nous avons vraiment eu de la chance !

 

Chantal Erouart

           

 

 

Article publié par Chantal Erouart • Publié • 2105 visites