Lectures d'Evangile et diocèses

Depuis l'an 2.000 des groupes de lecture se multiplient

Synode diocésain : Groupes de partage d’Evangile


Maison d'Evangile Matthieu Maison d'Evangile Matthieu   Prendre goût à la Parole de Dieu
Dans la province du LAC (Lille Arras Cambrai), des initiatives individuelles, encouragées par des propositions diocésaines, initient des chrétiens à la lecture de la Parole de Dieu.

Diocèse de Lille
Au cours de l’année jubilaire, nous avons pu « Plonger au cœur de la foi ». Avec des confirmands ou avec d’autres, nous avons redécouvert le Mystère Pascal, cœur de notre foi chrétienne. Ce livret élaboré par le service de la Parole de notre diocèse est toujours d’actualité ! Ceux qui n’ont pas vécu ce parcours, nouveaux confirmands ou autres chrétiens, peuvent le faire cette année ****. D’autres parcours sont aujourd’hui proposés pour favoriser des petites communautés fraternelles autour de la lecture de le Bible. Ils permettent à des croyants et à des chercheurs de Dieu de goûter la Parole, d’entrer en contact avec le texte de la Bible par une lecture guidée ****.
D’autres initiatives existent dans le diocèse : à Dunkerque, le mois de la Bible en novembre – cette édition sur le roman de Joseph, Gn 35 – au monastère de Bouvines, "les rencontres de Jésus dans l’évangile de Jean", une fois par mois avec le père Thiriez. Du côté des jeunes, c’est une « Autre expérience » qui est vécue avec ZeBible, la Bible œcuménique des 15-25 ans.

 

Diocèse d'Arras : Les maisons d’Evangile
Sur le diocèse d’Arras, un projet a été mis en chantier il y a six ans à la demande de l’évêque d’Arras : les maisons d’Evangile. Des chrétiens invitent leurs voisins et amis pour lire en continu l'Evangile. Six à huit rencontres par an, d'une heure et demi. C'est une lecture continue, de la première à la dernière ligne d'un Evangile. Quelques questions soutiennent l'attention: ce qui plaît, ce qui étonne; quels personnages sont présents dans le passage lu, quelles relations entre eux sont précisées par l'évangéliste. Un animateur a pour mission de veiller à l'équilibre de la rencontre, dans sa durée, dans la succession des lectures, dans les échanges entre participants, pour que ce soit bien un échange à partir du texte lu; pour donner la parole aux plus silencieux et, parfois, la reprendre aux plus bavard. Chaque maison d'Evangile est autonome dans la mise en œuvre. Elle est aidée par une fiche-programme et une fiche d'accompagnement pour chaque section d’évangile pour compléter la compréhension des textes. Ce n'est pas une formation, mais un parcours de lecture et de découverte. Une formation est proposée en complément pour celles et ceux qui en souhaitent davantage.Contacter Abbé Emile Hennart ou http://arras.catholique.fr/jean

 

Dans le diocèse de Cambrai  La route qui nous change:
Un livret permet de cheminer au sein d’un groupe de partage en 12 rencontres avec Jésus dans l’Évangile de Luc. Pourquoi susciter de tels groupes ? Que s’y joue-t-il d’essentiel ? Il s’agit d’abord de lire sérieusement et rigoureusement le texte pour le laisser parler. Dans un second temps, chaque participant est invité à croiser son propre récit de vie avec le récit évangélique. Avec l’aide d’un animateur, le groupe est amené à saisir toute la dynamique du récit et sa richesse, en regardant très précisément la situation initiale, les relations des personnages entre eux, et les transformations qui s’opèrent.


Chacun peut vivre une transformation intérieure et l’exprimer, se situer dans une relation très personnelle avec le Christ et le partager. Les participants s’entraînent ainsi à entrer dans une démarche de foi envers le Christ et de confiance les uns envers les autres. Lire ainsi l’Évangile nous initie à la manière d’être du Christ. Cette lecture nous éveille, nous engendre à nouveau, nous régénère. Il s’agit ni plus ni moins de laisser le Christ ressuscité parler en chacune de nos vies et de nous laisser transformer par Lui. Les participants repartent comme les disciples d’Emmaüs, la joie au cœur .

Et au sein de nos communautés paroissiales, comment s

usciter le désir d’approfondir la Parole de Dieu, de la goûter comme une saveur à chaque fois riche et nouvelle, bien que familière… En relayant les initiatives locales ? En organisant des groupes de partage sur la paroisse même ? En la mettant au menu de la semaine du goût… A vous la parole ! Par la réponse à la consultation, ou encore sur les réseaux sociaux du synode, par mail… partagez-nous vos idées et votre créativité !

Marie Shockaert pour la communication du synode provincial

 

Témoignages de Monique Hébrard (revue Ecclésia N° 6, Juin 2010)
Nous sommes huit à nous retrouver une fois par mois pour une lecture continue de Maison d'Evangile - Luc l’Evangile de Marc. Je cherchais que proposer à deux néophytes fraîchement baptisés et à deux hommes “recommençants“ qui avaient fait partie de l’équipe d’accompagnement. A ce moment-là, j’ai lu dans Ecclésia n°1 le dossier relatant l’expérience de la lecture continue de Marc dans le diocèse d’Arras. Je suis allée voir le site et ai été enthousiaste. J’y ai invité un homme engagé dans la sauvegarde du patrimoine et un autre qui attendait depuis longtemps ce genre de rencontre. Je suis étonné de l’écoute attentive de ces personnes qui connaissent peu l’Evangile et de ce qu’elles peuvent y « entendre ». Une précieuse expérience.

 

Un groupe parle de son parcours
Ce titre : des yeux qui ont vu le salut ! Tous ces personnages de la Bible ont vu le salut de Dieu dans leur vie. Nous aussi, nous avons des petites lumières tout au long de notre existence…
C’est un parcours qui nous a bien renvoyés à notre vie. Encore ce soir, nous nous sommes interrogés sur nos relations avec les autres, celles qui remettent debout, sur la façon de dire la foi à nos enfants et petits-enfants ou aux personnes que nous rencontrons… C’est super !
On voudrait continuer ! Peu importe le parcours, du moment que ça nous remet en question !
M.H.
 

Fermer