Pastorale des personnes handicapées Saint–Omer

Quand mon baptême devient lumière

Comme chaque début d’année, la pastorale des personnes handicapées de Saint-Omer propose une rencontre avec eucharistie au relais Sainte Catherine de Longuenesse. Le thème retenu était Quand mon baptême devient lumière. En début de célébration, l’abbé Fabian rappelle le sens du signe de la croix, chacun est invité à se signer avec l’eau qui a été bénie. L’évangile du jour sera celui du baptême de Jésus. Annick lit ensuite un texte « Un petit vitrail » du livre « Renaître » écrit par Yves Boulvin.  Quelques photos prises lors des cinq rencontres vécues en 2019 sont projetées : La célébration de la nouvelle année en janvier 2019 au relais Sainte Catherine, la célébration des baptêmes et des confirmations en mai à la chapelle Sainte Croix à Longuenesse, la rencontre diocésaine « Viens à la fête » en juin à Béthune, le pèlerinage des personnes handicapées à Lourdes et la neuvaine à Notre Dame des miracles en septembre dans le Haut Pont à Saint-Omer. Chacun s’exprime sur ces différents moments, les mots sont écrits sur des morceaux de vitraux opaques : Joie, bonheur, se rencontrer, s’écouter, partager, accompagner, on n’est pas chrétien tout seul… A la fin de l’échange, tout est découvert et laisse apparaître les vitraux en pleine lumière. De cette célébration on retiendra qu’au travers les difficultés que nous pouvons rencontrer dans notre vie, Jésus est lumière sur notre route.

Quelques retours de cette rencontre :

Les résidents de la MAS ont été ravis de leur après-midi, on a partagé avec les personnes présentes un bon moment de témoignage de foi si, malgré au fond de nous, nous avions une pensée pour nos proches absentes : nos épouses Marie-Pierre et Maryvonne et nos enfants Lucie et Maria. Jean-Pierre Benoit.

J’ai beaucoup aimé la manière de faire ressortir ce qui a été vécu dans l’année avec le vitrail, à partir de ce chacun avait pu ressentir.

J’aime beaucoup cette atmosphère de paix, de joie partagée sans manière, en vérité.

Mes copains d’ACI étaient là aussi pour les mêmes raisons je pense. Brigitte Wyckaert.


Un moment fort de partage, de joie, d’émotions à l’unisson avec les personnes porteuses d’un handicap. Cela donne à voir une Eglise vivifiante dans sa différence. Patricia Bernard.

Jean-Paul Brame

Article publié par Sylvie Preux - CMR • Publié • 273 visites