Célébration de l'appel décisif

Ils seront baptisés à Pâques...

Appel décisif des catéchumènes à Lens, le 13 mars 2011.

 

Ils sont venus de tout le diocèse, les catéchumènes qui se préparent à recevoir les sacrements de l’initiation (baptême confirmation et eucharistie) lors de la veillée de Pâques. Le matin, c’était un temps de partage et de questions autour de Mgr Jaeger, dans une ambiance fraternelle. Après une présentation de la vie du doyenné Lens-Liévin qui les accueillait, les participants purent entendre des expressions de foi et de solidarité. Après un temps en carrefour, ils purent exprimer à Mgr les questions qui les habitent : Pourquoi Jésus guérit sans poser de conditions ? Qu’est-ce que la prière ? Il y a des assemblées dominicales vivantes, d’autres qui ne sont pas très agréables, comment peut-on avoir envie… Que peut-on dire quand des gens en souffrance nous disent : « Il est où ton Dieu ?

 

L’après-midi c’était la célébration de l’appel décisif, en l’église saint Wulgan.
“Sans doute pensez-vous que dans cette célébration, l’Eglise répond à la demande que vous avez faite, précise Mgr Jaeger, mais en fait, c’est vous qui répondez à l’appel du Seigneur, appel à la rejoindre dans son Eglise rassemblée. Aujourd’hui, c’est votre réponse à une présence de Jésus plus ou moins devinée dans votre existence. Aujourd’hui Jésus s’invite chez vous et vous désirez l’accueillir.


Cela ressemble beaucoup à l’Evangile lu ce matin et repris dans l’après-midi : un centurion de l’armée romaine vient vers Jésus pour demander la guérison d’un serviteur… Mais il se sait indigne de recevoir Jésus sous son toit. C’est un étranger, il ne fait pas partie des membres de la communauté religieuse officielle, les élus d’Israël. Comment Jésus pourrait-il accepter d’entrer chez lui, partager l’intimité de sa maison, de sa famille.


Aujourd’hui l’Eglise vous accueille sous son toit. Jésus, les chrétiens et vous ne ferez plus qu’un, comme il nous l’a promis. Peut-être vous aussi vous ne vous sentez pas digne d’accueillir Jésus. Mais retenez que c’est Jésus lui-même qui vous donne dignité et bonheur”.

 

L’assemblée a pu entendre le témoignage d’un catéchumène de Saint-Jean-des-Monts et de ses accompagnateurs. L’appel, il l’a ressenti dans la convivialité vécue avec les pèlerins de Lourdes, au cours d’une procession : “cette fraternité au-delà des frontières” cela m’a donné envie de faire partie de cette communauté. Pour l’une des accompagnatrices, c’est elle qui fut amenée à refaire son propre chemin de foi et de découverte de la vi de Jésus. Elle se sentait amenée à approfondir la foi et la Parole de Dieu. L’autre accompagnatrice rappelle qu’elle était peinée de la fermeture du monastère de Belval. Mgr lui avait alors répondu : il ne nous appartient de faire l’avenir de Belval, mais il vous revient de faire bénéficier d’autres aux grâces que vous y avez reçu. Si l’Evangile fait sens pour vous, alors partagez avec d’autres cette découverte.

 

Il était remis aux parrains ou marraine le cierge que portera le nouveau baptisé dans la nuit de Pâques. Les futures confirmés reçurent le vêtement blanc rappel de leur vie de baptisé dans l’attente de la confirmation.

(Les questions posées à Mgr Jaeger et les réponses se trouvent dans le site diocésain, espace catéchuménat).
E.H
 

 

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 9448 visites