C'est quoi la Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jeunesse, montre tes visages

 Paris , 30 sept 2006. Equipe de Saint-Omer Etats généraux de l'emploi  
Paris , 30 sept 2006. Equipe de Saint-Omer
Paris , 30 sept 2006. Equipe de Saint-Omer

La JOC c'est quoi?

Jeunesse Ouvrière Chrétienne

La JOC est un Mouvement apostolique qui veut s’adresser à tous les jeunes du monde ouvrier. Mouvement d’éducation, d’action, son projet est d’inviter chaque jeune à bouger, à s’engager, à changer avec des copains.

 

 

On parle trop souvent des jeunes sans les écouter.

Trop rarement, nous sommes associés aux décisions qui nous concernent !

Ce constat n'est pas nouveau. C’est pourquoi la JOC s'attache depuis 80 ans à donner la parole aux jeunes au lieu de parler à leur place.

Nous sommes les premiers concernés par les décisions qui touchent la

jeunesse. À ce titre, nous avons des choses à dire et nous devons les faire entendre !

 

En 2008, nous allons élire des maires dans toutes les communes de France.

Ces élections seront un moment important car le rôle d'un maire est déterminant dans les politiques locales (jeunesse, accès à la culture, aux loisirs, soutien aux associations...).

 

L’an dernier, les jeunes se sont inscrits et sont allés voter massivement.

Nous vous proposons d ’aller plus loin encore et de permettre, aux côtés de la JOC, une prise en compte des aspirations et des préoccupations de chacun.

Notre ambition est d'être le porte-voix des jeunes, de tous, surtout ceux des milieux populaires, systématiquement laissés pour compte.

 

Dans cet élan, la JOC lance une grande dynamique :

« Jeunesse, montre tes visages !»

 

Avec cette dynamique nationale, nous voulons mettre le savoir-faire de la JOC à votre service. Le but : donner les moyens à chacun d'agir sur ce qu ’il vit et de changer les situations qui le touchent lui et ses proches.

 

Ensemble, mobilisons-nous pour améliorer nos conditions de vie !

 

Article publié par JOC de Saint - Omer • Publié • 16950 visites

Cette page provient de la rubrique : Commission Jeunesse