Fin de vie : oui à l’urgence de la fraternité !

Déclaration des évêques de France

2017-3-22-Fin de vie 2017-3-22-Fin de vie  Les 118 évêques de France, réunis à Lourdes du 20 au 23 mars,  signent une déclaration ce jeudi 22 mars 2018, intitulée : « Fin de vie : oui à l’urgence de la fraternité ! ».

 

L'évêque d'Arras, Monseigneur Jaeger, est co-signataire de ce texte dans lequel les évêques de France expriment leur compassion envers leurs frères et sœurs en fin de vie et saluent les professionnels de santé qui leur procurent une réelle qualité de vie avec une fin de vie la plus apaisée possible.

 

Ils déplorent les disparités d’accès aux soins palliatifs sur le territoire national, ainsi que l’insuffisance des formations proposées aux personnels soignants, car cela engendre des souffrances tragiques. Ce sont elles qui occasionnent les demandes de légalisation d’assistance au suicide et d’euthanasie.

 

Avec ces constats, les évêques de France avancent six raisons éthiques majeures pour s’opposer à cette légalisation qui, à nouveau, troublerait profondément notre société. Ils appellent leurs concitoyens et leurs parlementaires à un sursaut de conscience pour que s’édifie une société fraternelle où nous prendrons individuellement et collectivement soin les uns des autres.

 

Les 118 évêques signataires insistent : « Ne nous trompons donc pas d’urgence ! »

 

Retrouvez ici des informations sur les conférences organisées dans le diocèse d'Arras sur les questions bioéthiques

 

 

Article publié par Association diocésaine d'Arras • Publié • 566 visites

Fermer