Méditation : image du frère André Bouton

Cette peinture a été réalisée par un moine de l’abbaye de Wisques près de saint Omer, en 1946, pour illustrer un évangéliaire. Il s’appelait frère André Bouton.

Jésus est revêtu d’un manteau de couleur bleue. Dans l’iconographie            traditionnelle, c’est la couleur de la divinité. Au milieu de sa poitrine, nous reconnaissons l’image du sacré cœur, un cœur surmonté de la croix, un cœur qui brûle d’amour pour tous les hommes.

Jésus a une posture que l’on retrouve dans certaines icônes. Les 2 doigts repliés signifient qu’il est à la fois Dieu et homme, et les 3 doigts levés rappellent qu’il fait partie de la Trinité.

Sur la tête, nous voyons une auréole avec une croix, bien sûr la croix sur laquelle Jésus est mort. Le fond de l’auréole est jaune, qui nous rappelle la victoire de la vie sur la mort : Christ est ressuscité !

 

 

 

 

 

La venue des mages :

Au-dessus de Jésus, nous voyons 3 petits personnages, avec une cape et une couronne. Ce sont les mages.  Ils courent   vers l’étoile qui « file » pour montrer le chemin vers Jésus.

Baptême de jésus :

Sur l’épaule droite de Jésus, on reconnait saint Jean-Baptiste, versant de l’eau sur la tête de Jésus, pour  le baptiser.  Nous retrouvons les eaux du Jourdain, au niveau des épaules, nous rappelant que Jésus a été plongé entièrement dans cette eau fluviale. Également au-dessus de la tête de Jésus, nous voyons la colombe représentant l’esprit de Dieu qui vient sur Jésus  attester qu’il est bien le Fils de Dieu.

Les noces de Cana :

Au centre de l’image, au milieu de la poitrine de Jésus, nous voyons  deux mariés, les époux de Cana. En bas de l’image, nous reconnaissons les 6 jarres dont parle l’Evangile.  Sur l’épaule gauche de Jésus, nous voyons une femme, les mains jointes. C’est bien sûr la Vierge Marie.

Sur cette image sont donc illustrés la venue des mages auprès de Jésus, le baptême de Jésus et  le premier miracle de Jésus au mariage à Cana.

Ce sont les 3 premières épiphanies de Jésus, épiphanies c’est-à-dire : les manifestations publiques de Jésus.

 

Peinture expliquée par Michel Tillie de la commission des Arts Sacrés

Article publié par Catherine Lux - Catéchuménat Notre Dame de Pitié du Pays de Bapaume • Publié • 37 visites

Fermer