Repas Partage de la Paroisse

Repas partage pour apporter notre obole aux actions du CCFD

 

L'Équipe d'Animation Paroissiale se demandait que faire. Buquoy, Hermies, Croisilles annonçaient des chiffres extraordinaires pour ce repas solidaire de carême en faveur du Tiers Monde, contre la faim et pour le développement. Bapaume avait les expériences des années précédentes et n'avait pas envie de pavoiser...

 

On va essayer de changer se style. Introduire plus de convivialité, inviter davantage, faire marcher les moyens modernes. Le tout n'est pas de ramasser la plus grosse somme, mais de sensibiliser les chrétiens à la solidarité, les réunir, non pour mourir de faim, mais pour manger moyennement dans une bonne ambiance.

 

Par la presse, par Internet, par distribution de papiers à la sortie des messes, par des affiches dans les villages, nous avons invité tous ceux qui le voulaient.

Ce ne fut pas un miracle, mais ce ne fut pas l'échec. Il n'y avait pas seulement les fidèles (au double sens du mot: qu'ils soient bénis!) mais d'autres, puisque nous avons presque atteint 100% d'augmentation sur l'an dernier.

 

Et que de bonnes volontés se sont unies pour la réussite.

Une soupe excellente aux légumes frais...

Un assortiment varié de pâtes, de semoule, au sucre, aux raisins, à la menthe, au vinaigre, au choix..; des œufs durs presque à volonté, de la boisson fraîche et enfin, une petite lampée de compote de pommes, acide, douce et goûteuse à souhait. On reconnaissait ici ou là, la main de l'une ou l'autre de nos habituées.

 

Il n'était pas seulement question de manger. Avant de commencer Sylvie, armée de sa technique, nous a fait voir un DVD dans lequel le but et les moyens du CCFD nous étaient clairement présentés. . Merci.

 

On a chanté aussi. Ce n'est pas encore l'habitude de cette assemblée, mais d'aucuns s'y mettaient bien. On fera mieux la prochaine fois.

 

Il faudra s'y mettre plus tôt l'an prochain et en laisser la réalisation à l'initiative de quelques uns qui aiment bien ces sortes de manifestations. Il y a probablement des talents qui se perdent dans la paroisse.

 

Vous vous doutez bien aussi que nous avons prié ensemble avant de manger et au moment de nous séparer, heureux et contents.

 

Notre soirée a rapporté pour le CCFD 480 euros. C'est quelques gouttes d'eau, oui, mais dans la mer des autres dons. Rien n'empêche d'ailleurs personne de faire des dons personnels.

                                                                                                   Abbé R. DELEFLIE

 

Pour faire plus ample connaissance avec le CCFD :

 http://ccfd-terresolidaire.org/ewb_pages/s/soutenir_developpement.php

 

 

Pour faire un don : http://ccfd-terresolidaire.org/ewb_pages/d/don_en_ligne.php

 


 

Article publié par Pierre Morelle - Notre Dame de Pitié du Pays de Bapaume • Publié • 1995 visites