Journée de récollection - Doyenné Artois

à la Maison Diocésaine d'Arras

 


          Pour débuter ce temps de Carême, nous nous sommes initiés une journée durant à la spiritualité des Trinitaires guidés par l’un d’entre eux, Frère Bernard Marie Geoffroy.

 

           Nous faisons connaissance avec cet ordre de dimension internationale.

          L’Ordre de la Ste Trinité et des Captifs est fondé en 1193 par St Jean de Mata puis disparaît lors de la Révolution française pour renaître en 1970 grâce à un Canadien.
          Les premières communautés de frères se rendaient là où étaient détenus les captifs, ils s’efforçaient de les racheter et les ramenaient libérés.
         Le charisme de libération prend en compte aujourd’hui de nouvelles situations : drogues, prostitution, exclusions, SDF

          Une ligne de conduite : aller dans la rue les mains nues.
          A notre tour sommes-nous capables d’aller vers l’autre les mains nues, le regarder tel qu’il est parce que c’est déjà le faire exister.

 

          La devise de l’ordre est celle-ci: « Aux captifs, la liberté ; gloire à la Trinité ».
          Quelques mots qui vont nourrir notre méditation : ne sommes-nous pas tous des captifs ?
          Qu’est-ce que la Trinité sinon l’amour parfait ; cette circulation d’amour entre le Père et le Fils c’est l’Esprit saint . Comment nous éveiller à sa présence ?.

 

          Nous prenons le temps d’admirer l’icône des Trinitaires, le Christ les mains tendues vers deux personnages, l’un crispé et ligoté, l’autre délivré et réconcilié.
         Nous le croyons, le Christ nous libère , lui seul peut sortir l’homme de l’esclavage, rompre ses liens de servitude pour les transformer en lien d’amour.

 

          Au terme de cette récollection, nous comprenons à quel point il est important de nous laisser regarder par le Christ, nous laisser toucher par le Christ.

         Comme l’aveugle-né dans l’évangile de Jean. Il nous rejoint là où nous sommes le plus fragile pour nous remettre debout.


                                                                                        Compte Rendu de Cécile Lemaire

 

 

Article publié par Pierre Morelle - Notre Dame de Pitié du Pays de Bapaume • Publié • 892 visites