Avenir du ministère presbytéral

Réflexion remontée par le Conseil des doyens

Conseil doyens Conseil doyens   Dans le but de proposer au Conseil épiscopal une vision sur l’avenir du ministère presbytéral, il était demandé aux doyennés d’entreprendre une réflexion ou, plus exactement d’établir un état des lieux de ce qui se dit ici et là. Ce qui suit est la reprise de diverses réflexions.

Les questions étaient ainsi présentées : à court terme, comment voit-on le ministère et sa place ?... Qu'est-ce que le doyenné a envie de dire sur ce qui peut ou devrait changer ? Comment porter ensemble, dans le doyenné, les questions pastorales qui ont un lien avec le ministère du prêtre?

 

Parmi les convictions exprimées


• Accepter d'entrer dans une période en perpétuelles évolutions (manière d’être et d’agir, compréhension du ministère presbytéral).
• Besoin de temps forts, de moments de «retraite », pour soi et pour mieux se connaître
• Le ministre ordonné n'a plus à être ni l’administrateur, ni le pilote de toute la vie d'Église. Il demeure cependant comme une boussole, qui aide à comprendre l'Eglise aujourd'hui. II aide les gens à grandir dans leur foi et leurs responsabilités
Conseil doyens, Jean-Paul H. Conseil doyens, Jean-Paul H.   • Le ministère ordonné est garant de l'authenticité de la vie ecclésiale, de la communion et du sens apostolique des communautés.
• Le rôle du curé est de mettre en lien les diverses vocations. Pasteur, rassembleur, aime son peuple, il écoute, il ne décide pas seul.
• L'Église doit être visible, avoir des points fixes. Seraient à préciser les lieux de visibilité et de présence d'Eglise.
• La nécessité de prier ensemble ; veiller à la convivialité entre eux Qu'ils n'habitent pas trop loin les uns des autres.
• Il est une figure visible de l'Eglise : sa parole dans les media est importante, son expression sur les événements.

 

Les attentes envers le ministère ordonné


• Les jeunes doivent toujours continuer à rencontrer des prêtres. Un prêtre plus jeune pour les jeunes. Cela suppose que les prêtres puissent garder du temps pour eux.
• Il doit être clairement repérable, visible. Où? Comment?
• Il est important qu’il soit aussi présent dans les mouvements, auprès des personnes engagées dans la vie, dans le service du frère et de l'unité du genre humain? Il doit pouvoir aider à porter attention à ce qui est oublié garder attention à la solidarité
• Qu’il favorise la relecture, l’attention à l’Esprit de Dieu à l’œuvre dans la vie des hommes.

 

Des demandes concrètes


• Ne pas nommer un prêtre autoritaire là où des équipes se sont mises au travail.
• Avant un changement de prêtre dans une paroisse, faire un travail d'évaluation du besoin avec l’EAP. Mettre en évidence 2 ou 3 points sur lesquels on demande au nouveau curé d'être d'accord.
• Tenir compte des charismes personnels, pour la répartition des missions

 

Des souhaits


Mgr Jaeger et Vincent blin Animation conseil des doyens Conseil doyens  
Mgr Jaeger et Vincent blin Animation conseil des doyens
Mgr Jaeger et Vincent blin Animation conseil des doyens
• Pour certains doyennés, il faudrait revoir l'organisation paroissiale des centres-villes et ne pas délaisser le rural.
• Il faudrait organiser des temps forts en paroisse.
• Avant l'arrivée d'un prêtre sur une paroisse, prendre le temps de travailler avec les gens sur le sens du ministère presbytéral.
• Peut-on analyser les difficultés liées aux EAP ? Y a-t-il une évaluation de ce système ? Une EAP ne suffit pas, il faudrait développer des unités pastorales, en fonction de lieux-sources, pour penser les missions. Les mariages sont à coordonner en doyenne.
• II faudrait que chaque prêtre ait un lieu, un projet où mettre son énergie, pour ne pas s'éparpiller. La question demeure du déséquilibre entre cet investissement et les autres lieux ou tâches qu’il doit honorer ? Comment articuler lieu d'investissement et itinérance ?
Au-delà de son aspect informatif, cette page peut apporter des éléments de réflexions que des équipes en paroisses, ou en mouvements, peuvent utilement reprendre et compléter.
 

Fermer