Mercredi des Cendres

Méditation , et invitation (LE LIVRET !)

                                                              Mercredi des Cendres  (26 février 2020)

 

Revoici le carême. Un temps pour prendre du recul et faire la vérité sur sa propre vie, dans lequel nous entrons par un  geste symbolique fort : l'imposition des cendres ...

 

Un temps de conversion

 

            La cendre est  le signe de la pénitence et de la conversion -  "convertissez-vous et croyez à la Bonne nouvelle". Appel à la conversion qui revêt plusieurs facettes ; cette année notre attention est attirée par une forme de conversion dont l'urgence nous presse : selon les mots mêmes du pape François ,"la crise écologique est un appel à une profonde conversion intérieure" (Laudato Si;  § 14 - § 217). Une transformation profonde du cœur et de l'esprit , qui s'exprimerait par un changement de nos habitudes et comportements personnels, et tout autant par une transformation de nos habitudes sociales et de notre manière collective d'user de la planète.

            Le geste des cendres nous rappelle justement une première vérité :  nous sommes de cette terre, et nous retournerons à la terre ;  fragiles et passagers comme des vases d'argile ... Mais  "dans ce vase d'argile le Seigneur a déposé le trésor de sa vie et la promesse de son éternité"! (P.M. Delfieux).

          Comme chaque année les Lectures nous invitent donc  à "revenir à Dieu de tout notre cœur". Et nous retrouvons ce passage d' évangile (Mt6,1-6;16-18) où  Jésus parle à sa façon des trois œuvres de piété juive : la prière, le don sans retour et le  jeûne- Trois invitations  à  relire ce qui se passe : entre nous et Dieu, entre nous et les autres, et plus que jamais entre nous et le monde.

 

Jeûner, prier, partager : l'un ne va pas sans l'autre ...

 

            Ainsi le jeûne , qui consiste  à limiter sa nourriture ou à modérer son appétit .... C'est  avant tout une façon de se détacher un peu des besoins de ce monde, pour appliquer son désir à autre chose.  Mais ce jeûne là prend tout sens s’il nous aide à « jeûner de tout mal »... Ce qui conduit à renoncer à nos vanités  et petits pouvoirs sur les autres;  à s'abstenir de toute parole vaine, blessante, manipulatrice, ou condamnant sans appel;  à jeûner du tourbillon d’images et de mots qui nous assaille ... Non pour ignorer le monde, mais pour prendre du recul. Pour retrouver des moments de silence et de solitude, ouverts à la prière, à de petits entretiens avec nous même et avec Dieu.

            Le jeûne n'est pas non plus détaché de la miséricorde et du don ; il est appelé à devenir conversion aux autres. Pour le dire  comme Isaïe :  « le jeûne que je préfère »  dit le Seigneur, c’est  « défaire les chaînes injustes, délier les liens de servitude, renvoyer libres les opprimés et briser tous les jougs."

            Jeûner,  dit  encore François, c'est "apprendre à changer d'attitude à l'égard des autres et de toutes les  créatures";  c'est  renoncer à "tout dévorer pour assouvir notre cupidité" et  prendre soin de la planète.

 

Un exercice de liberté personnelle

 

          Jeûner, prier, partager: non comme une corvée, mais  comme une forme de mise à distance du "bruit" ambiant.  Une manière de réaffirmer l’importance de l’intimité silencieuse, de la profondeur et de l’intériorité, puisque c’est là, dans le secret, que  pénètre le regard de Dieu. Une manière de revendiquer la maîtrise du désir - qui nous fait accepter de ne pas avoir tout, tout de suite et par n’importe quel moyen.

             C'est aussi redire que le don gratuit est une profonde vérité humaine,  et que le partage sans calcul et la recherche de la justice sont garants de la paix.

          Enfin, l’abstinence nous rappelle symboliquement notre véritable vocation, qui est de vivifier et « spiritualiser » la Terre, pas seulement de la manger! La reconnaître comme une Création à continuer,  que nous pouvons  transformer  mais sûrement pas  défigurer.

            Toutes choses qui  peut-être  nous redonnent notre vraie dimension ou  nous ramènent à notre vraie nature.

 

       ***********************************************************************************************

 

Avez- vous vu le Livret ?

 

 

Pour répondre aux enjeux de la faim et de l'urgence écologique, le CCFD-Terre Solidaire  invite à un changement de modèle et en appelle à l'écologie intégrale proposée dans l'encyclique Laudato Si. 

 

Parmi les "outils" de carême mis à disposition, le livret propose un parcours déployé sur les cinq semaines, déclinant les solutions formulées par le CCFD : conversion écologique, droit à la terre, promotion de l'agroécologie,  égalité entre femmes et hommes, droit à l'eau ... C'est avant tout "un guide spirituel pour cheminer ensemble pendant le temps de Carême".

 

 "En partageant avec ses frères et sœurs, en communauté", chacune des étapes est en effet une invitation à...

... écouter l'appel du Seigneur , à partir d'extraits d'un des textes du dimanche,

... contempler le monde, à partir d'une citation de Laudato Si,

... chercher un chemin de conversion pour agir avec amour et justice,

... offrir une action de grâce à partir d'un chant ou d'une prière .

 

Soit : un temps de méditation,  un moment  d'échange,  une réflexion qui ouvre sur l'action,  enfin un moment de prière et  d'action de grâce.  La trame d'une bonne soirée , ou d'un  beau moment partagé chaque semaine.

 

Ce parcours commence au Mercredi des Cendres , en cheminant ainsi:

            -un passage de la lettre de Paul aux Corinthiens (Paul, 2 Co 5,20-6,2) :"Laissez-vous       réconcilier avec Dieu"...

            -Laudato Si' §202 : "Beaucoup de choses doivent être réorientées, mais avant tout           l'humanité a besoin de changer"...

            -"La conversion suppose l'audace de revenir à Dieu et à son dessein créateur"...Quels     gestes traduiront ma réconciliation avec Lui et son oeuvre?

            -"Donne moi la force de servir", une  belle et stimulante prière du Père José Oscar           Beozzo (Brésil).

 

Tentant, non ?  Il est encore temps de commander les livrets , si ce n'est déjà fait ...

 

Article publié par Guy Jovenet - CCFD Terre Solidaire • Publié • 267 visites