Immersion au Togo avec le CCFD

soirée du 2 avril à Samer

CCFD 2019_la fin de la faim_1 CCFD 2019_la fin de la faim_1  LA FIN DE LA FAIM 

 

Mardi 2 avril, à la salle St George de Samer, Romane (bénévole) et Ariane (chargée de projets) nous ont raconté leur immersion en octobre dernier au Togo.

 

Romane et Ariane sont parties avec un groupe d’une dizaine de personnes à la rencontre du partenaire du CCFD Terre solidaire : le Mouvement Pour une alliance paysanne au Togo. (MAPTO). Ensemble, ils ont travaillé sur 3 thématiques qui sont communes à ce pays africain et à la France : le renforcement des capacités techniques et agricoles ; les jeunes dans le milieu rural et la diversification des activités rurales.

 

Après avoir présenté le pays du Togo et la vie quotidienne là-bas (à travers photos et vidéo), nos intervenants ont ensuite échangé avec les participants à la soirée. Très vite un constat apparaissait : Ici comme là-bas, il est bien difficile de vivre de son travail de la terre et d’être reconnu.

 

Romane et Ariane nous ont aussi montré qu’il y avait, comme chez nous, une volonté de développer les productions agricoles nationales pour limiter les importations, de développer les circuits courts.

 

Plusieurs initiatives soutenues par le MAPTO, ont ainsi été évoquées comme l’écotourisme, mais aussi la transformation, la vente et la consommation de produits locaux agricoles dans des boutiques restaurant.

 

En identifiant des expériences existant chez nous, les participants à la soirée ont ainsi contribué à enrichir les échanges franco-togolais et à donner un avenir à ce partenariat avec notre Région.

En effet, le groupe de Romane et Ariane veut continuer ce partenariat et recherche des personnes intéressées pour les rejoindre.

 

Flavien, séminariste togolais actuellement en stage sur Boulogne a apporté son témoignage : le Togo est un pays où l’espérance de vie est de 54 ans (contre 80 en France), 60 % de la population vit dans les campagnes et l’agriculture n’est pas considérée comme une activité professionnelle. Une petite note d’espoir : le nouveau gouvernement semble vouloir développer l’agriculture locale.

 

Avec son nouveau slogan : « Soyons les forces du changement », le CCFD invite chacun à faire sa part dans cet énorme défi qui est de mettre fin à la faim.

 

Peut-être, ne le sait-on pas, mais on estime qu’aujourd’hui encore, plus de 820 millions de personnes souffrent de la faim, dont plus de 155 millions d’enfants de moins de 5 ans. Plus surprenant, peut-être : 60 % des personnes souffrants de la faim sont des paysans et paysannes. Les causes principales sont les conflits armés, la spéculation sur les produits alimentaires et des phénomènes climatiques extrêmes.

Article publié par Apostolat des Laïcs • Publié • 65 visites

Fermer