Visite d'une partenaire CCFD 2008

Du 1 au 8 mars 2008

  Du Nicaragua aux plaines du Nord: une question de latitude nord Karla et sa traductrice  
Du Nicaragua aux plaines du Nord: une question de latitude nord
Du Nicaragua aux plaines du Nord: une question de latitude nord
Le CCFD accueille dans le diocèse une partenaire du Nicaragua

 

Chaque année le CCFD organise des échanges entre nous ici et des délégués-partenaires de là-bas.  Cette année, la partenaire nous vient du Nicaragua. Elle s’appelle Karla (avec un K…) ; elle a 25 ans, elle est jociste dans son pays.

Le projet soutenu pour son pays porte sur le « Rôle des jeunes travailleurs et travailleuses dans les zones franches et d’autres secteurs ».

 

Ce n'est pas une mince affaire !

Salvador - Nicaragua - 2007 - JOC - Maria y Karla Salvador - Nicaragua - 2007 - JOC - Maria y Karla   

Les zone franches – les maquilas au Nicaragua – sont des zones concédées à des entreprises étrangères (chinoises, américaines…) qui y appliquent leurs propres règles. Les travailleurs y sont mal payés, leurs droits presque ignorés.

 

Une semaine bien remplie dans le diocèse

 

Mgr Steinger eveque de Troyes Mgr Steinger eveque de Troyes  Le 1er mars, les délégations accueillaient les partenaires à Troyes, en présence de Mgr Steinger.

Sur les 40 partenaires venus en France, 9 viennent du Nicaragua "pays phare" pour les animations avec les jeunes.

A noter la présence à cette journée du Père Steinger, évêque du lieu, qui nous a annoncé l'arrestation en Irak et l'assassinat des gardes du corps d'un évêque que le Père Steinger avait rencontré il y a une quinzaine de jours lors de son séjour dans ce pays. La situation des chrétiens dans ce pays est de plus en plus critique.

 

Karla.. Karla..  Autre information. Pour la première fois lors de l'accueil des partenaires en France, deux partenaires ont été retenus quelques heures dans les centres de rétention à Roissy. Cette information faite par Bernard Pinaud directeur de la vie associative au CCFD a provoqué l'indignation des participants.
Autre info, parmi les quatre interprètes des partenaires, trois étaient étrangères. Karla était avec la JOC le dimanche 2 mars.

 

En caractère gras et en couleur: des photos sont visibles en bas de page

Samedi 1er mars, accueil à Troyes

 

Dimanche 2 mars:

à Arras, avec la JOC

 

Lundi 3 mars, à Berck, avec l'équipe pastorale puis la mission ouvrière

 
Visite de l'atelier mécanique et carosserie avec Françoise Plouvier.
pas facile la traduction des mots techniques! Auchel, au lycée  
Visite de l'atelier mécanique et carosserie avec Françoise Plouvier. pas facile la traduction des mots techniques!
Visite de l'atelier mécanique et carosserie avec Françoise Plouvier. pas facile la traduction des mots techniques!

mardi 4 mars visite du musée de la mine à Auchel, et rencontre d'élèves lycée professionnel Auchel, Soirée publique

 

Mercredi 5 mars, avec des étudiants d'Arras le matin; l
le soir, à Billy-Montigny et Hénin-Beaumont

 

Jeudi 6 mars, à Saint-Pol-sur-Ternoise, au Lycée Châtelet; visite d'une entreprise; le soir à Sallaumines avec la JOC et la Mission Ouvrière

 

Vendredi 7 mars, à Saint-Omer, avec la JOC/mission Ouvrière. L'après-midi visite du centre de tri sélectif

A Saint-Omer, Karla était accueillie par les jeunes de la JOC dans les locaux de la mission ouvrière, repas pris ensemble, séance de travail l'après-midi et ballade dans Saint Omer puis soirée partage au relais Sainte Catherine à Longuenesse. Trois temps:
  • 18h 45 - 19h 15, accueil et échange par table sur le sens du développement.
  • 19h 15 - 20h, Partage du Gallo Pinto, recette nicaraguayienne à base de riz et d' haricots rouges et d'épices.
  • 20h 15 - 21h 45, présentation du pays, de la vie des "maquilas" et de l'action de la JOC.
Karla nous partagea son engagement à la JOC qui refuse d'accepter des conditions de travail qui ne respectent pas la législation et les personnes. Action difficile peut-être devant des structures industrielles puissantes mais Karla, animée par une foi chrétienne profonde veut, avec les jeunes, promouvoir la solidarité, "avancer sur le chemin de la vie en mettant en avant ce qui est bien, en initiant de plus en plus de jeunes en Bethune avec la JEC Bethune avec la JEC  leur permettant d'agir pour une vie meilleure et épanouie".

 

Samedi 8 mars, à Béthune, avec l'aumônerie de lycée et la JEC; Le soir, à Molinghem, pour le doyenné du Pays de la Lys.

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 6149 visites