Des lycéens de Lillers et de Massa (Italie) d’un même pas

Via Francigena

pdrm0320 pdrm0320  La Via Francigena est un long chemin de randonnée et de pèlerinage qui traverse l’Europe entre Canterbury et Rome (via Sea France). Il suit un tracé qui avait été décrit en 990 par Sigéric, archevêque de Canterbury, mais qui est antérieur au VIIIe siècle. Il appartient au patrimoine européen au même titre que le Camino Francés, le chemin de Compostelle.
Avec le souci de valoriser l’espace rural européen, Leader+ (Liaison entre actions de développement de l'économie rurale) encourage et finance la réouverture de ce chemin. En décembre 2004, le parcours Via Francigena est reconnu « Grand itinéraire culturel du conseil de l’Europe. » La Via Francigena traverse cinq états : l’Angleterre, la France ; la Suisse, l’Italie et le Vatican. Il mesure près de 1700 km. L’itinéraire est constitué de 80 étapes.

La Via traverse Amettes

Les territoires que traverse la Via Ferancigena s’organisent pour dynamiser l’initiative. Dans le Pas-de-Calais, le Pays de la Lys romane et la communauté Artois-Lys ont pris conscience de l’importance du projet, d’autant plus que parmi les communes qu’il regroupe, il y a Amettes. Ce village est hautement symbolique sur la Via Francigena puisqu’il a vu naître l’un des grands pélerins du XVIIIe siècle: saint Benoît Labre. Il a passé sa vie à parcourir 30000 km à pied entre la France, la Suisse, l’Espagne et l’Italie. Il est enterré à Rome.

Liens franco-italiens
Grâce au réseau Leader+, deux lycées européens se sont découvert des affinités. L’un est français, l’autre est italien : le Lycée Anatole-France de Lillers et le lycée agroalimentaire de Massa sur la côte toscane. Pour concrétiser ce rapprochement, quinze lycéens toscans sont venus dans le Pas-de-Calais rencontrer leurs amis français. C’était l’aboutissement du travail de Mme Freitas ; professeur d’Italien au Lycée Anatole-France et de M. Nino, son homologue italien, et des Gal (groupe d’action locale) d’Artois-Lys et de Sviluppo Lunigiano. Ils ont visité Arras, une production de Lingots du Nord et d’autres beautés qu’offrent nos paysages. Ensemble, ils ont parcouru un tronçon de la Via Francigena entre Amettes et Lillers. Le choix d’Amettes était judicieux. Avant de prendre le chemin, ils ont visité la maison natale du saint. Les italiens ont été sensibles au fait qu’un enfant d’Amettes est allé à pied jusque chez eux. Les marcheurs ont été guidés par Freddy Garot, président de l’association de randonnée de Ferfay. Cette marche franco-italienne était une première en France sur la Via Francigena.
En septembre prochain, les lycéens lillérois, certainement une quinzaine, seront accueillis par leur amis italiens.
Jean Capelain

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 5548 visites