Vivre le Carême 2024 est prêt!

les informations et outils de carême sont disponibles sur le site national... et auprès de la DD!

  "Faim et Justice économique" , telle  est la thématique de la campagne de Carême 2024 proposée par le CCFD-Terre solidaire . Avec pour  devise  :"Les crises alimentaires se multiplient, décuplons le force de nos actions" .

 

"L'absence de toute justice économique vient renforcer-pour ne pas dire aggraver -les causes de l'insécurité alimentaire "(...) Elle le fait de cent manières , que détaille Emmanuel Fayemi (membre du bureau national)  dans l'introduction du Cahier d'animation que vous trouverez  sur :

 

https://ccfd-terresolidaire.org/campagne/careme/

 

 

La  présentation sur le site et l'offre de téléchargement  portent  en effet  sur le Livret liturgique,   et sur le Cahier d'animation  qui garde sa trame, robuste et commode: il déploie sur cinq semaines ses propositions habituelles : déclinaison du thème, exergue tirée des encycliques du pape François,  éclairage spirituel à partir des lectures du dimanche,  présentation d'un partenaire, animation ou jeu.

 

ET TOUT CELA EST DEJA DISPONIBLE AUPRES DE LA DELEGATION DIOCESAINE!

NB : Le samedi 10 février  matin à Lens (Maison Nicodème) : temps d'information /formation

 

Parmi les animations , saluons au passage la variante de la Marche vers l'essens(t)iel"  que notre diocèse affectionne, et le temps de méditation et de prière à partir d'un texte de Lucero Guillén.

 

 Les quatre "partenaires -ambassadeurs" de la campagne font aussi  l'objet d'une présentation . L'affiche ci- jointe les nomme et les situe.  JnT (Brésil) soutient des familles vulnérables  dont les droits sont bousculés par les entreprises agroindustrielles; PRC (People's Ressources Centre) a vocation à défendre les biens communs et lutter contre leur accaparement, ADEPA lutte contre l'accaparement des mers afin de sauvegarder la sécurité alimentaire,   MADA soutient au Liban un nouveau modèle agricole. Comme à chaque fois : impressionnant, et inspirant.

 

 

Ces "partenaires-ambassadeurs"  éclairent donc de leur énergie et de leur espérance le Cahier d'animation I Ce cahier  a toujours pour compagnon le parcours spirituel des livrets liturgiques qui s'épanouit  au cinquième dimanche.

           Ce jour là, en cette fin de carême où l'on voit poindre Pâques, nous savons bien que le grain de blé jeté en terre c'est d'abord le Christ. Une vie offerte pour révéler Dieu comme amour qui se donne, afin que se réalise la nouvelle alliance entrevue par Jérémie (première lecture). Or ce Dieu qui fait alliance avec son peuple souhaite l'associer à son oeuvre créatrice, continuée dans un sens fraternel, en sorte que les biens de la terre affluent entre les mains de tous.

           Aussi l'image du grain de blé tombé en terre devrait-elle  aussi "nous parler de notre présence au monde" souligne Bertrand Gournay (aumônier national). Elle nous invite à porter du fruit, pour ne pas "perdre sa vie" : celui qui sait se détacher de lui-même, qui entretient des relations vraies avec lui-même, avec les autres, avec Dieu et sa Création  pourrait bien y gagner une part d'éternité!  "Ouvre mes yeux sur moi-même, Seigneur, afin que puisse mourir en moi ce que je dois perdre pour entrer en paix à ton service et au service des autres"...

            Cette image là renvoie notre Eglise à sa mission prophétique au milieu de ce monde, quand elle rappelle  l'exigence de la solidarité universelle et convie à en donner des signes concrets, aussi humbles soient-ils. L'engagement contre la faim et le souci de la justice sont une manière de  dire notre goût de la fraternité. Nous ne nous éloignons pas ici des intuitions que notre évêque Olivier Leborgne nous invite à méditer au fil de la démarche diocésaine, à la lumière de l'Esprit.

 

La délégation diocésaine espère que vous trouverez dans cet envoi de quoi  nourrir votre méditation et  inviter au don lucide et généreux.

 

Article publié par Guy Jovenet - CCFD Terre Solidaire • Publié • 1144 visites