Ouverture de la porte Sainte

La  cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Vaast à Arras : Mgr Jean-Paul Jaeger a ouvert la Porte Sainte qui marque l'entrée dans l'année jubilaire de la Miséricorde.

Grande joie pour l’Église et pour le diocèse d’Arras en ce dimanche 13 décembre 2015 : le jubilé de la Miséricorde s’est ouvert pour tous les catholiques du monde. À l’appel du Pape François, les Evêques étaient invités à ouvrir les Portes Saintes de leur diocèse pour marquer le début de cette Année Sainte. Mgr Jean-Paul Jaeger a donc, ouvert la Porte Sainte de la cathédrale d’Arras, ce dimanche 13 décembre à 10h30. Plusieurs centaines de fidèles étaient réunis. La porte Sainte de la Cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Vaast a été construite devant le Baptistère. Le Baptistère rappelant notre Baptême, cette grâce initiale qui a fait de nous des enfants de Dieu, nous comblant de Son Amour infini,  de Sa Miséricorde.

Au début de la célébration, plusieurs centaines de fidèles étaient réunis près des fonds Baptismaux et devant la Porte Sainte.

La célébration commença par  la lecture du livre de Jérémie (Jr 7, 1-7) « Place-toi à la porte de la maison de l'Éternel, Et là publie cette parole, Et dis: Écoutez la parole de l'Éternel, Vous tous, hommes de Juda, qui entrez par ces portes, Pour vous prosterner devant l'Éternel! »,

En suivi, la bénédiction de la Porte Sainte.

Après le traditionnel « Ouvrez-moi les portes de la Justice », et après un temps de silence, le Père Evêque ouvrit puis franchit seul la Porte jubilaire, symbole de l'entrée dans cette année Sainte. Les abbés Gérard Leprêtre, Jérémy Dewidehem, Gérard Muchery et le diacre Yves Audrain la passa à leur tour. Les servants d’autel et de liturgie, les sœurs en cette année de la vie consacrée, les membres de l’EAP et tous les jeunes enfants ont été invités à passer, ensuite la Porte.

Mgr J-P Jaeger a expliqué que: "Le Seigneur nous ouvre la porte de son cœur miséricordieux. En franchissant cette porte dans cette intention, nous faisons un acte de foi. Ce n’est pas une porte magique. C’est la foi qui sauve, mais nous sommes aussi portés par la foi de l’Eglise qui a désigné cette porte  comme Sainte." Nous pressentons qu’il ne s’agit pas simplement de franchir un seuil pour entrer dans une église puis en sortir. Cette démarche a une signification symbolique, spirituelle. Nous sommes appelés à être témoins et serviteurs de cette Miséricorde. Tout d’abord témoins de cette compassion, de cette tendresse de Dieu. 

Mgr Jaeger a ensuite bénit tous les fidèles, signe d’un renouveau de notre Foi. La Lumière a été allumée et portée par le diacre, à travers les fidèles.

 

L’Eucharistie s’est poursuivie dans la joie.

Dans son homélie, le Père Evêque nous rappelle qu’« une porte est faite pour entrer, pour demeurer, et pour sortir. Sachons en profiter aujourd’hui, toute l’Année sainte et au-delà. À nous d’être aussi miséricordieux comme le Père. En effet, il n’y aurait pas de sens pour nous de solliciter la miséricorde du Père, qui nous ouvre son cœur et celui de son Fils, si nous fermions le nôtre à celui de nos frères et sœurs dans le besoin, dans l’attente d’une présence aimable et aimante ».

Puis Mgr J-P Jaeger  envoya les fidèles non pas seulement parler de Miséricorde mais en vivre : « Sortir pour aller vers le monde, à la rencontre de nos frères et sœurs, particulièrement les plus démunis, les plus pauvres, les plus faibles, les étrangers, tous ceux à qui Dieu fait, aussi, Miséricorde ».

 

La Porte de la Miséricorde restera ouverte pendant toute l’année sainte, jusqu’au 20 novembre 2016.

Article publié par elisabeth LECLERC • Publié • 685 visites