Présentation de la Cathédrale d'Arras en francais et en Anglais

Partie supérieure de la façade Cathédrale d  
Partie supérieure de la façade
Partie supérieure de la façade
Complete la page de présentation de la cathédrale d'Arras

 

L'ensemble architectural que la cathédrale forme avec le palais Saint Vaast est l'un des plus grandioses qu'ait réalisé l'architecture monastique du XVIIIème siècle.

 

 

Un peu d'histoire

 

Vers 650, Saint Aubert, évêque de Cambrai-Arras, aurait transféré sur les bords du Crinchon, les reliques de Saint Vaast, catéchiste de Clovis, premier évêque d'Arras (+ 540). Ce serait l'origine de l'abbaye bénédictine Saint Vaast qui ne cessera d'étendre son rayonnement jusqu'à la révolution.

 

Au milieu du XVIIIème siècle, les moines entreprennent la rénovation et la reconstruction de toute l'abbaye. La construction de l’église abbatiale commence en 1778. Mais la révolution chasse les moines avant l'achèvement des travaux.

Après le remodelage des diocèses de France, un décret de Napoléon 1er met l'église abbatiale Saint Vaast à la disposition de l'évêque d'Arras, Monseigneur de la Tour d'Auvergne, pour en faire sa cathédrale.

 

 

Pendant la guerre de 1914-1918, la cathédrale est aux trois quarts ruinée, comme le centre historique d’Arras. En 1920 commence la restauration. La cathédrale est rendue solennellement au culte le 13 mai 1934, au cours de la deuxième guerre mondiale, le 19 mai 1944, une bombe endommage de nouveau la cathédrale.

Le projet de l’archittecte n’a jamais été totalemnt réalisé : il lui manque, au-dessus de la chapelle de l'abside, un imposant clocher et son péristyle qui devait embellir la façade assez plate.

Le goût de l'époque classique a disposé l’intérieur de la cathédrale en lui donnant l'apparence d'un temple antique. L'ensemble, grandiose, majestueux et admirablement proportionné, donne une impression de noblesse, d'équilibre et de majesté sereine, rayonnant de lumière.

La longueur de l'édifice est de 104 m, sa largeur dans la nef est de 26 m et de 52 m au transept. Sa hauteur est de 32 m sous la voûte.

 

A brief history... anglais anglais  

In about 650 A.D. Saint Aubert, Bishop of Cambrai-Arras, moved the relics  of Saint Vaast near the banks of the River Crinchon. Saint Vaast (†540) was the first Bishop of Arras, it was he who converted Clovis (the first King of France). This is the origin of the Benedictine Abbey of Saint Vaast, which remained until the French Revolution.

 In the middle of the 18th century, the monks undertook the reconstruction and renovation of the Abbey. The building of the abbey church started in 1778. But it stopped during the French Revolution, the monks having to flee.
 

    After the map of the dioceses changed, Napoléon I returned the Abbey to the Bishop of Arras, Monseigneur de la Tour d'Auvergne, and it became a cathedral.

  During WW1, the cathedral was badly damaged as was the centre of Arras. In 1920 the restoration started, and services began from 13 May, 1934. During WW2 a bomb damaged the  cathedral on 19 May, 1944 .

The original architectural project has never been completed: above the Apse a large bell tower and its peristyle should have embellished the plain façade. With the classical taste of this era, the inside of the cathedral ressembles an ancient temple. The interior gives a  feeling of nobility , sereine majesty, and luminosity. The building is 104 m (350ft) long, 26 m (88ft)-52 m (175ft) wide up to the transept, and 32 m (105ft) high under the vault.

 


 

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 9956 visites