CCFD- Accueil des partenaires à Beauvais

Dix diocèses pour le lancement de la semaine CCFD

Illiassou Dandakoye - Niger Accueil partenaires CCFD 2010  
Illiassou Dandakoye - Niger
Illiassou Dandakoye - Niger
 
La région accueillait à Beauvais quatre partenaires du CCFD qui parcourront les diocéses :
Illiassou Dandakoyé - du Niger,

Pascal Roda - République centrafricaine
Père Paul Awng Dang - Birmanie (Myanmar)
Maria Makgmathe B - Afrique du Sud
 

 

Illiassou Dandakoyé de l'association Mooriben au Niger, ingénieur agronome présentera l'action de Mooriben. Il sera dans notre diocèse du 18 au 24 mars.
 

Le Niger. Pays semi-désertique au coeur de l'Afrique. Parfois frappé par la famine (le 1/3 de la population en 2005). Les paysans s'organisent. L'association MOORIBEN, partenaire du CCFD, regroupe 30000 paysans, dont 55% de femmes. Elle agit pour la souveraineté alimentaire. Elle s'attache à développer le maraîchage, à promouvoir les pratiques culturales durables, à sécuriser la commercialisation des productions.

A lire : Le programme de la semaine CCFD en Pas-de-Calais

__________________________________________________________________________

 

Echo de la journée d'accueil régional des partenaires.


Nous étions 18 du diocèse à y participer, à Beauvais. Convivialité, retrouvailles ou découverte des 10 autres diocèses de la grande région Nord du CCFD.

 

Le matin, Geneviève Guénard, religieuse, directrice administrative et financière du CCFD, a fait un exposé passionnant sur "notoriété éthique et finance solidaire". Souvent les catholiques ont une certaine gêne face à l'argent. Geneviève rappelle la parabole des talents. Le maître punit le serviteur qui n'a même pas placé son unique talent chez les banquiers.


Individuellement (demandons à notre banquier s'il a des placements solidaires!) ou collectivement (par exemple avec les placements financiers proposés par le CCFD) nous pouvons donner du sens à notre argent. Nous avons une réelle possibilité d'action. Avec sincérité ou pour soigner leur image, de nombreuses entreprises industrielles tiennent compte de notre position.

 

L'après-midi, 4 partenaires ont présenté leur pays et leur action. J'ai été frappé par leur enthousiasme, par leur volonté de faire bouger les choses chez eux.


Le Père Paul 
Au nord de la Birmanie: "…Une vache coûte 170€; c'est le revenu annuel de toute une famille d'éleveurs…Nous renforçons la capacité des femmes dans une société d'hommes…"


Paul Roda
En Centrafrique: "…Des milliers d'enfants vivent dans la rue, 24heures sur 24, victimes de la misère familiale, des conflits militaires, du VIH/SIDA…Entrer en contact avec eux, les héberger, leur apprendre un métier…"

 

Maria Makgamathé.
D’Afrique du Sud: "…chez nous de nombreux viols (un par minute!), de nombreuses personnes infectées par le VIH (5 à 6 millions de séropositifs)…Nous voulons redonner de la respectabilité aux femmes, aux jeunes, aux personnes atteintes du SIDA…"
 

Illiassou Dandakoye.
Du Niger: "…Actuellement une crise alimentaire s'annonce dans le pays…Nous travaillons à augmenter la production agricole, à assurer sa commercialisation, à renforcer les capacités des Unions paysannes…"

Hervé Leroy

 

 

Pages à lire:

 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 3252 visites