PERMATIL timor Leste

présentation du partenaire et liens utiles

 Née en 2002, Permakultura Timor Leste est devenue  une actrice majeure du développement agricole timorais. C’est aujourd’hui une référence nationale en matière d’agroécologie, qu’elle promeut :

-en  milieu paysan (développement  de la permaculture et  amélioration de la gestion de l’eau),

-auprès des enfants, via la mise en place de jardins scolaires permacoles,

-auprès des jeunes, par l’organisation de regroupements annuels de jeunes autour de l’agroécologie.

 

Permatil est en outre  particulièrement impliquée dans les actions de plaidoyer pour faire de la permaculture un élément clef des politiques publiques nationales d’éducation et de gestion de l’eau 

 

Voici la présentation qu’en fait  Herminia de Jesus Pinto, chargée du développement jeunesse :

https://vimeo.com/220008036

vimeo CCFD- TS  2017 ;   en français,  durée 3’06-

 

Très éclairant et concis : l’article de Patrick Piro (2019) sur Permatil  et son interview de Estanislau Claudio Ximenes  (responsable de programme) , qu’on retrouvera en cliquant sur :

https://ccfd-terresolidaire.org/projets/projets-transnationaux/un-programme-mondial-de/l-agroecologie-vue-du-6365

 

Ce lien renvoie  directement sur le site national aux  deux articles publiés dans « Faim et Développement Magazine » : https://ccfd-terresolidaire.org/auteur/permatil

 

 

Photographies jointe

 

1..« Permaculture. Everyone. Everywhere »  (dessin repris de Permatilglobal.org / promotion du « Tropical Permaculture Guidebook »)

 

Permatil organise dans tout le pays des formations à destination des paysans pour améliorer leur sécurité alimentaire grâce à une gestion optimale des ressources locales permise par la permaculture.«Celle-ci permet de produire de la nourriture avec des variétés locales, adaptées à des sols pauvres en matière organique et nécessitant des volumes d’eau réduits. Elle s’appuie sur la reproduction naturelle de la fertilité des sols pour travailler la terre (grâce notamment aux techniques de compostage), plutôt que sur des intrants importés et couteux ».

L’association propose aux foyers les plus vulnérables une formation adaptée à leur problèmes et attentes ; la transposition des techniques d’agro-écologie nécessite en effetun travail d’ajustement au plus proche des situations locales.

 

     2. les jardins scolaires (photo Permatil-CCFD-TS) :

 

Les jardins sont à la foislieux d’expérimentation et d’apprentissage, « laboratoire de la vie » en commun, et parcelles productives (les récoltes sont autoconsommées ou vendues)

Après plusieurs années d’expérimentation, l’association obtient en 2015 le vote d’une loi nationale qui généralise le potager en permaculture dans toutes les écoles primaires du pays.

 

    3. couverture du manuel  scolaire : « Jardin en permaculture pour les enfants de  Timor Leste »  (photo Permatil.org)     

    4. Ego Lemos et Lachlan Mc Kenzie, co-auteurs du manuel (photo Permatil)

 

Permatil met par écrit et diffuse son  savoir et son savoir-faire. L’expérience acquise par les militants de   terrain au contact des paysans lors des formations mobiles dans les campagnes timoraises  a été formalisée dans un guide pratique qui fait désormais référence. Il en va de même pour l’éducation en milieu scolaire …Le manuel, destiné aux enseignants ,.est distribué par le ministère de l'éducation.

 

Permatil  participe au programme TAPSA  (présenté par ailleurs )… Il existe une vidéo sur ce sujet, mais en langue tatum, sous-titrée en anglais :

https://www.youtube.com/watch?v=bfRAgcAXvp4

« Tranzisaun Agroekologia ba Soberania Alimentar iha Timor-Leste » (Transition agroécologique vers la souveraineté alimentaire à Timor leste/ TAPSA ) ; durée 10’36

 

Article publié par Guy Jovenet - CCFD Terre Solidaire • Publié • 73 visites