Formation Universitaire de Théologie

Première soirée de cours à Arras

Cours universitaire, Bible avec Caroline Runacher La Fortul Arras  
Cours universitaire, Bible avec Caroline Runacher
Cours universitaire, Bible avec Caroline Runacher
La FORTUL, formation universitaire de théologie pour laïcs inaugurait la première soirée d'un cycle de cinq années.

 

58 personnes étaient inscrites. Cette première année portera sur l'étude de la Bible. Au premier semestre, lecture des avangiles. DSoeur Caroline Runacher, religiseuie dominicaine, enseignante à la faculté de Théologie de Paris et de Lille assure ce premier semestre.

 

Les étudiants, de 30 à 77 ans, recevront une validation de ce premier semestre constitué de 32 h de cours et 1h. 6 de travaux dirigés. Le premier cours commençait par un préalable : les méthodes; il se poursuivait pa rune présentation de la fresque sur l'environnement historique, sociologique et culturel dans lequel sont nés les écrits du Nouveau Testament. Un approche des Actes des Apôtres qui étonne plus d'un par la liberté de parole de Sr Runacher, mais aussi par les découvertes auxquelles parviennent les participants par une relcture judicieuse de textes pourtant déjà connus.

 

Cette formation est largement ouverte à quiconque s’intéresse à la théologie. Elle propose  d’acquérir, sur le mode de la formation continue, des connaissances théologiques de niveau universitaire, éventuellement jusqu’au baccalauréat canonique en théologie.

 

Le même soir, à Calais c'était la rentrée pour la 12ème année.

 

Le programme à Arras est réparti sur cinq années :

> 1ère année : Exégèse Biblique : le Pentateuque et les Evangiles synoptiques.

> 2ème année : Théologie dogmatique : Christologie, ecclésiologie, sacramentaire

> 3ème année : Histoire des Eglises : Epoque patristique et médiévale ; Epoque moderne et contemporaine

> 4ème année : Philosophie : Philosophie - anthropologie et métaphysique,  philosophie morale et politique.

> 5ème année : Les religions monothéistes, foi, révélation et cultures.

 

 

On peut commencer la formation au début d’une de ces cinq années .

 

Chaque année comporte 64 heures de cours, auxquelles s’ajoutent 32 heures de travaux dirigés (« ateliers ») sous la responsabilité d’un animateur. L’horaire de ces derniers est fixé par les étudiants eux-mêmes, lorsqu’ils se sont constitués localement en petits groupes de travail.

 

Sanction des études Outre l’assiduité aux cours et aux ateliers, il est demandé à tout étudiant :

* Une validation qui sera par écrit ou oral selon le choix du professeur.

* Au terme des cinq années, la rédaction d’un travail personnel.

La validation des cinq années est sanctionnée par le diplôme d’études universitaires en théologie (DEUT). Ce diplôme donne accès au second cycle.

 

Au-delà des cinq années, ceux qui le veulent peuvent poursuivre, en 3 ans le baccalauréat canonique. Ils suivent alors des cours à Lille, dix samedis par an, et ils préparent un mémoire.

Article publié par Véronique Baudelle - Formation Permanente • Publié • 7324 visites