Lire la Parole de Dieu

Synode des évêques. Interview de Mgr Vanhoye

Le lion ailé, symbole de l'évangéliste Marc Evangile  
Le lion ailé, symbole de l'évangéliste
Le lion ailé, symbole de l'évangéliste
  Approfondir la Parole Dieu
pour mieux connaître le Christ

 

Trois cents évêques se réunissent à Rome en synode sur la parole de Dieu. Extrait d’une interview du cardinal Albert Vanhoye par l’Observatore Romano.

 

Le synode suscite et suscitera un nouvel intérêt pour la Bible.

 Quel parcours suggèreriez-vous à un fidèle souhaitant mieux connaître la Parole de Dieu?

 

 
  • Commencer par l'Evangile. Prendre un Evangile, l'approfondir et le méditer, dans la prière, pour l'appliquer ensuite dans la vie. C'est la chose essentielle. 
  • Mais l'Evangile même renvoie à l'Ancien Testament. Jésus est le Messie promis. Il est donc utile de lire les textes prophétiques, spécialement les textes messianiques. Pour la prière, les psaumes sont utiles, mais ils n'ont pas toujours l'esprit évangélique. Certains psaumes abondent d'imprécations contre les ennemis, et sont très éloignés du commandement de Jésus qui demande que l'on aime ses ennemis et que l'on prie pour eux. 
  • Ensuite, Lire l'Evangile de Marc Maison d'Evangile  
    Lire l'Evangile de Marc
    Lire l'Evangile de Marc
    il y a aussi naturellement une différence entre les Evangiles synoptiques et l'Evangile de Jean. L'Evangile le plus intéressant à première vue pour un fidèle est celui de Marc qui est très vivant, fait le récit des miracles de manière détaillée, etc. L'Evangile de Matthieu nous donne un enseignement plus riche qui exige que l'on y revienne sans cesse pour se remplir de l'esprit évangélique. L'Evangile de Jean approfondit la foi de manière merveilleuse. Il faut vraiment méditer l'Evangile de Jean, l'accueillir dans un esprit de foi et d'amour envers le Seigneur. Luc, c'est l'Evangile du disciple. Il s'intéresse davantage à cette relation entre le disciple et le Seigneur Jésus. Les grands discours de Matthieu sont morcelés dans l'Evangile de Luc. Au lieu d'être présentées à la troisième personne, les béatitudes, par exemple, s'adressent directement aux disciples:  "Heureux les pauvres...". Enfin Luc se rapporte à Jésus de façon très délicate, en particulier dans le récit de la Passion. Là on voit très bien son amour délicat pour le Seigneur, sa façon d'atténuer les choses les plus cruelles, les plus blessantes.
 

Note : Le cardinal Albert Vanhoye, jésuite, est né le 24 juillet 1923 à Hazebrouck. Il est professeur émérite d'Écritures saintes à l'Institut biblique pontifical de Rome

 

 

Lire l'évangile en continu: Compte rendu :
A Théourannne des chrétiens ont vécu cette initiative au cours du carême 2007.
 
Fermer