Intuition pour le projet

Lire l'Evangile en "maison d'évangile"

  Une initiative du diocèse d'Arras

 

Lire l'Evangile de Marc Maison d'Evangile  
Lire l'Evangile de Marc
Lire l'Evangile de Marc
Plus de quatre cents personnes ont suivi la rencontre de première présentation du parcours des maisons d’évangile pour “lire l’Evangile selon Marc”.
Après une rapide présentation du projet, les participants étaient invités à vivre eux-mêmes la lecture qu’ils proposeront autour d’eux, dans les familles, les maisons, les quartiers. Ils ont pu percevoir les quatre intuitions qui fondent le projet de lecture. 
 

Quatre intuitions.

 

Lire l'ensemble d'un évangile

 

Lire un ensemble a été pour beaucoup un étonnement : On lit toujours avec de courts paragraphes dont le titre oriente notre lecture. Cela permettait de découvrir une « histoire continue », plutôt qu’une succession de flashs sur jésus. J’ai mieux vu la pression monter contre Jésus jusqu’à ce désir exprimé au ch. 3, de le condamner. Je ne l’avais pas vu…

 

 

 

Lire ensemble.


 Cela demande de savoir s’écouter, d’oser prendre la parole. « J’ai découvert la diversité des manières dont le texte retentit au cœur de chacun ». Parfois on a envie de raconter son histoire, de débattre de nos idées sur… alors que nous étions invités à découvrir Jésus et son entourage, tels qu’en parle Marc. Bernadette pensait qu’on avait eu un résumé de l’évangile, parce qu’il n’y avait pas l’arrestation de Jean-Baptiste, tel autre s’étonnait que Marc ne commence pas au début (c’est-à-dire avec la naissance). Autant d’étonnements qui ouvrent à un nouveau regard sur l’évangile.

 

Oser prendre la parole sur l’évangile.

 

Lire un ensemble Il faut de l’humilité disait René. Poser des questions à Marc n’est pas simple par exemple : est-ce que tout le monde a entendu la voix de Dieu au Baptême de Jésus ? Les prises de paroles donnaient envie d’aller plus loin, de décrypter le mystère de cette personne Jésus… Beaucoup de questions, et pas toujours les réponses… Peut-être ces questions sans réponses feront-elles mûrir un peu notre foi.

 

Se familiariser avec la Parole de l’Ecriture.

 

Tel est le désir de l’équipe qui a réalisé la mise en œuvre du projet. L’objectif n’est pas de donner toute la connaissance acquise au long des années de formations et de méditation, mais servir la rencontre de la parole avec chacun qui l’entend en maison d’Evangile. A la fin d’une rencontre déjà vécue dans une famille, un des jeunes demandait : mais pourquoi ne pas proposer de faire cela avec les grands-parents, ils sont trop âgés pour aller à la messe le dimanche, cela pourrait leur faire plaisir…


Pourquoi pas se lancer? Pas seulement pour leur faire plaisir mais pour partager avec eux Quelqu’un qui se donne à nous, qui se donne à tous.


Abbé Emile Hennart.
 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 5420 visites