Mgr Podvin : Communiquer en Eglise

La communication de l'Eglise. Mgr Podevin

 

Le 6 mai, La communication de l'Eglise.

 

Interview sur Télé matin 21 mai 2009 Mgr Podevin  
Interview sur Télé matin 21 mai 2009
Interview sur Télé matin 21 mai 2009
Comment l’Eglise communique-t-elle,
pour elle-même et dans la société ?
Quelles questions sont au cœur de la communication d’Eglise 

On entend souvent dire que l’Eglise devrait apprendre à mieux utiliser les moyens modernes de communication à l’intérieur d’elle-même et dans la société ! Qu’en est-il en réalité ?
Comment les Evêques de France affrontent-ils ces questions ?
 

Compte-rendu de la journée


Mgr Podvin L'Eglise et sa communication  
Mgr Podvin
Mgr Podvin
Mgr Podvin était l’intervenant pour la journée de formation “Enjeux et Questions” qui concerne tous les chrétiens. Le sujet « L’Eglise et les médias » était bienvenu en ces temps de trouble et de crise pour l’Eglise catholique.

 

Sous forme de témoignage serein sur son expérience depuis 16 mois, Mgr Podvin a su trouver les mots qui donnent confiance. Il a été appelé comme porte-parole de la conférence des évêques en janvier 2009, juste avant que n’éclatent les crises : réintégration des 4 évêques lefebvristes, l’affaire Williamson, les déclarations sur le sida. Au printemps de cette année ce furent les questions autour de la pédophilie. C’est de manière paisible qu’il évoque son baptême du feu dans les jours qui ont suivi sa nomination.

 

A l'écoute du monde; un regard bienveillant.

 

Ce qui fait le cœur de la vie de Mgr Podvin c’est d’être à l’écoute de la rumeur du monde, ce que devrait faire tout disciple d’un Christ ; c’est aussi un regard bienveillant à l’égard de ce monde tel qu’il est. C’était le souhait du pape Jean XXIII dans les consignes d’ouverture du Second concile du Vatican. Il n’y a pas à se sentir agressé dès qu’un journaliste pose une question. Bien évidemment, être réveillé le jour de Noël, à 6h du matin, pour être questionné sur l’état de santé de Benoit XVI après sa rencontre malheureuse avec une déséquilibrée semble bien léger eu égard à la fête elle-même qui annonce au monde le sauveur venu pour lui. Mais ainsi en est-il chaque jour, ce n’est pas lui qui pose les questions, mais c’est dans ce ministère particulier de la Parole qu’il lui faut proposer des chemins pour que soit révélé le “cœur de mission” de l’Eglise au-delà de ce qui est anecdotique.

 

S’il est un handicap difficile à surmonter, c’est celui du temps. Une interview, ce doit être rapide, sans possibilité de développer une pensée argumentée (pas de “thèse, antithèse, synthèse). Rares sont les occasions de disposer de 20 minutes, comme ce fut le cas récemment pour France Culture. Une autre difficulté consiste dans le déficit de culture. Alors que le temps manque pour s’expliquer, Mgr Podvin nous parle de l’importance de la relation. Les gens sont tourmentés par l’audience, la nécessité de faire du buzz, déstabilisés dans un monde en perpétuelle mutation. Aussi nous parle-t-il de l’importance du “être-avec”. Cela n’est pas une qualité propre au porte-parole de l’épiscopat, ce devrait être la qualité de tout baptisé disciple de Jésus.

 

Qu'avons-nous à dire, et comment être au coeur de la vie des hommes?

 

Mgr Podvin évoque l’intérêt des médias pour bien des questions de la société actuelle : autour de la bioéthique, autour des repères de civilisation, des questions de solidarités. Nous avons à être là, non pour des solutions techniques, mais promouvoir une société digne de l’homme.” Caritas in Veritate, §9.

 

Se sentir traqué et agressé, se sentir hors course et dépassé, cela ne favorise pas la communication. Sans doute sommes-nous ainsi parce que nous faisons passer les moyens avant le but de notre communication. "La Bonne nouvelle de Jésus : c’est ma vie. Ma passion : rendre cette vie heureuse dans la modernité, non dans le morbide» affirme Véronique Magron (Lettre aux catholiques troublés, Bayard)


Nous avons pu entendre quelques conseils pratiques pour notre communication, nous avons été appelés à reconnaitre la diversité des moyens, pas seulement les médias, mais aussi le chant, l’art, la rencontre, le conte, la gestuelle qui sont autant de support de communication, tout autant que le Web, la radio ou le papier. S’il fallait retenir quelques mots : être nous-mêmes, ne pas faire passer les moyens avant Celui pour qui nous témoignons. Etre signe de l’amour de Dieu pour celle ou celui à qui je m’adresse. Devant l’imprévu nous aurons toujours à nous rendre disponibles, à être en éveil, veilleurs et éveillés. Cela ne doit pas nous empêcher de travailler sur la nouveauté du message et les moyens nouveaux que le monde met à notre disposition.
EH
 

 

La Journée diocésaine d'Enjeux et questions est proposée par le service de formation permanente à l'intention  de tous les personnes en animation dans le diocèse, paroisses, services ou mouvement. Lieu: Arras, Maison diocésaine saint Vaast, 103, rue d'Amiens Tél. 03.21.21.40.01

 __________________________________________________________________

 

Le 4 mars 2010, à Condette,

« La liberté du chrétien devant sa hiérarchie »,

avec Jean-Yves Baziou et Robin Sautter.

 

Sur le site de la Conférence des évêques Blog bioethique  
Sur le site de la Conférence des évêques
Sur le site de la Conférence des évêques
 

 

le 10 décembre, 2009 intervenait Vincent Leclercq, médecin:  

La bioéthique couvre un vaste domaine de la vie humaine. Les  évêques de France ont demandé la mise en place d'un site web et d'un blog sur les questions morales posées par les nouvelles techniques
 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 4996 visites

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF