Recension bibliothèque diocésaine 4

Revues disponibles en prêts à la Maison diocésaine

 

Bibliothèque Diocésaine.                         REVUES            4.       avril 2011

 

Repérage, sans prétention, d’articles d’actualité (Eglise, Religions, Société, Cultures), qui peuvent intéresser.

A votre service… Prêt gratuit...

____________________________________________________________________________________

 

NOTES ET DOCUMENTS. Août 2009, n° 14, pages 9-22.

(revue internationale, d’inspiration personnaliste, de l’Institut International Jacques Maritain. Parutions : 3/an)

  • Création et Evolution                                                                         (Philo/Fortul…)

De J.-Michel Maldamé, une réflexion, pour dépasser l’alternative entre deux choix qui se neutraliseraient :

- une foi en la création qui exclurait une étude scientifique de l’homme (notions de création immédiate (*), ou de Intelligent Design). Ce serait un discours apologétique.

- une explication scientifique, à base d’athéisme, excluant Dieu - et incluant le hasard.

?    Les acquis de la science, l’action créatrice de Dieu, le hasard, l’émergence de l’humanité, l’âme...

… Dans ce numéro, p. 37-43, l’histoire d’un dominicain, le Père Leroy qui, en 1887, affirme qu’il n’y a pas opposition entre l’hypothèse transformiste et la théologie de la création… Condamné (1895) par le Saint-Office à signer une rétractation…

(*) expression reprise par Benoît XVI, en novembre 2008, dans son discours à l’Académie Pontificale des Sciences.

_______________________________________________________________________

 

NOUVELLE REVUE THEOLOGIQUE (Bruxelles). Septembre 2010, t.132/n°3, p. 404-423.

  • Le clonage embryonnaire à visée scientifique

Voir, dans la recension n° 1, de janvier, deux autres articles sur ce sujet à l’ordre du jour

- regard sur la place et l’état actuel des recherches,

- le clonage thérapeutique, le clonage scientifique,

- le statut de l’embryon, le respect de l’embryon, l’origine de la personne,

- la constitution d’embryons, et le risque, réel, de ne pas échapper à une chosification déshumanisante.

_______________________________________________________________________

 

NOUVELLE REVUE THEOLOGIQUE (Bruxelles). Septembre 2010, t. 132/n°3, p. 424-434.

  • Pour le peuple sacerdotal, le ministère ordonné

« Ministère ordonné, en faveur du peuple sacerdotal, au service du sacerdoce des baptisés » :

?        Exploration de toute une réalité complexe : les textes du Concile (L. G., P. O.), le Monde, l’Eglise, le Royaume, le ministère, l’importance du Peuple de Dieu ;

- le Christ et l’Eglise : Tête/Corps, Epoux/Epouse ;

- le ministère sacramentel ;

- états de vie (mariage, célibat, vie religieuse) et ministère.

 

REVUE THOMISTE (Toulouse). Septembre 2010, t. 110/n° III, pages 419-444.

  • Ministère presbytéral et fonction sacerdotale

?        «… on continue d’associer comme synonymes les adjectifs sacerdotal et presbytéral : on en a pour preuve l’année ‘sacerdotale’, placée sous le patronage presbytéral de J.-M. Vianney… »

Encore un retour sur ce qui n’est pas simple question de mots :

- le ministère ordonné se diversifie en trois ordres : épiscopal, presbytéral, diaconal ;

- le ministère ordonné s’exerce en trois fonctions : enseigner (le croire), sanctifier (le célébrer), gouverner (le vivre) : cad les fonctions de Prophètes, de Prêtres, de Rois ;

- le Peuple de Dieu, Peuple de baptisés, remplit, lui aussi, ces trois fonctions : Prophètes, Prêtres, Rois.

… 25 pages pour explorer l’histoire - et le Concile - clarifier les mots* (prêtre, Sacerdoce du Christ, sacerdoce, sacerdotal…), et éclairer la vie du Peuple de Dieu et les responsabilités de ses membres.

*une des difficultés : le français ne dispose que d’un même mot pour traduire presbyter (grec) et sacerdos (latin).

_______________________________________________________________________

 

LA DOCUMENTATION CATHOLIQUE. 20 mars 2011, n° 2464.

·          Indifférence religieuse, visibilité de l’Eglise et évangélisation. Conférence de Mgr Claude DAGENS

Il constate l’obsession d’un déclin irrémédiable, mais exprime le pressentiment d’un renouvellement intérieur de l’Eglise.

- on se focalise sur les remèdes structurels : mais apparaît toute une conscience nouvelle de la mission

- l’Eglise n’est plus un bloc idéologique et social: la diversité des personnes fait la diversité de l’Eglise

- on ne peut négliger l’évangélisation des intelligences, des cultures, et des spiritualités

- l’Eglise n’est pas un club : elle témoigne de l’ouverture du Dieu vivant à chaque humain

 

28 avril 2011                                                                                                   Pierre NEVEJANS

Fermer