Maison d'Evangile - St Matthieu

Fruits de cette lecture

La lecture de Matthieu se termine. Bientôt commencera la sixième année de l’initiative des maisons d’Evangile, avec l’évangile de Jean. Après avoir entendu les appels des chrétiens pour avoir “une méthode simple” pour lire les évangiles, Mgr Jaeger avait invité une commission de responsables de services diocésains à étudier la demande et à lui donner réponse satisfaisante. Mgr Jaeger avait d’abord fait entendre qu’il ne disposait pas du personnel compétent pour donner des formations sur la Bible dans tout le diocèse. Il fallait donc inventer autre chose.

 
Rappel de la proposition
Une conviction forte, pour la commision, consistait à inviter les chrétiens à “mettre le nez dans le texte” tel qu’il est, à lire l’ensemble d’un texte, plutôt que quelques morceaux choisis. Invitation à lire d’abord plutôt que de s’imprégner des commentaires, aussi bons soient-ils. L’autre conviction était que la lecture à plusieurs, comme cela commençait se faire en France ne pouvait que rejoindre l’expérience des premières communautés qui se réunissaient dans leur maison pour entendre les enseignements des apôtres et pour prier. Dans ces maisons d’Evangile, il n’y a pas d’enseignants et d’enseignés,( ce que certains regrettent), mais il y a des hommes de bonne volonté qui cherchent ensemble ce que les évangélistes ont voulu dire en leur temps et ce à quoi ces textes les appellent aujourd’hui. Pour éviter la dispersion, un mode d’emploi est disponible pour chacun (les fiches 0, pour chacun des évangiles). On y trouve précisé le rôle de l’animateur. Chaque évangile a été divisé en sections de 2 ou 3 chapitres de façon à être lus dans la rencontre, laissant place à l’échange selon des questions proposes. Chaque rencontre se termine par un temps de prière. Des fiches accompagnent la lecture qui proposent quelques explications et orientations. L’ensemble des fiches est publié dans la revue diocésaine et le site internet. Les fiches sont aussi disponibles à la Maison diocésaine. Quant une difficulté se présente, l’équipe transmet une demande d’explication, par mail ou par courrier postal Plus de 10.000 chrétiens ont ainsi participé aux maisons d’Evangile. Lorsqu’ils rencontrent Mgr Jaeger, c’est pour le remercier d’avoir fait cette proposition.
 
Des fruits de cette lecture :
conversion, oser dire sa foi, devenir appelant.
 
  • Daniel. Pour moi, c'est très enrichissant. La lecture en continu permet de mieux voir les enchaînements des petits passages qu'on lit au quotidien et quand on nous dit que c'est l'Evangile que nous devons essayer d'appliquer dans nos vies, j'en ai maintenant une vision plus complète et une meilleure connaissance. "Cà n'est que çà, mais c'est surtout tout çà !"
     
  • Christiane : Je crois que c'est vraiment une "institution" qu'il faudrait beaucoup développer, mais comment ? Ce n'est pas simple. Le plus efficace c'est certainement le bouche à oreilles. Peut-être faudrait-il organiser des réunions conviviales avec repas simple, où l'on proposerait de vivre en vraie grandeur une mini maison d'Evangile (lire un passage un peu plus court que d'habitude et faire le reste à l'identique)......
     
  • Francine. C'est avec un très grand plaisir que, pour la 5ème année, notre équipe de" Maison d'Evangile" se réunit afin de poursuivre la lecture de Matthieu. Peu d'entre nous avaient déjà fait la lecture d'un évangile en entier, aussi, c'est avec beaucoup d'intérêt et de curiosité que nous continuons la découverte. Cette année, nous ne sommes plus que sept, l’ainé de notre groupe ayant abandonné pour raisons de sante.
     
  • Dans notre maison, beaucoup disaient : le pardon n’est pas possible. Pourtant des pardons ont été donnés en famille parce que le membre participant à la maison d’Evangile a pris l'initiative (“c'est à moi de faire le premier pas” disait-il.). Des personnes commencent à oser dire qu'elles participent à une maison d'Evangile et à oser dire qu'elles croient.
     
  • Michel. A partir des maisons, les gens cherchent à approfondir, à mieux comprendre, à réfléchir à ce que cela concerne leur vie, que ce n'est pas à côté de leur vie et à partir de là parlent de leur vie. Des personnes ont demandé à entrer dans d'autres équipes : rosaire, MCR, se sont engagées dans le Secours Catholique, sont allées à Lourdes, ont demandé le sacrement des malades. Les participants proviennent pour partie de pratiquants et pour partie de gens extérieurs ou loin voire blessés par l'Eglise.
     
  • Paroisse Sainte Famille, Saint Eloi. Les personnes sont heureuses de participer à ces maisons d’Evangile : elles continuent d’année en année, en appellent d’autres… des groupes se scindent lorsque les participants sont trop nombreux. C’est un bonheur de lire un évangile en entier sur une ou deux années. « On ne l’a jamais fait ! ». On ne se croyait pas capables de faire cela. On est aidé par un guide (la fiche de lecture) qui permet d’entrer plus facilement dans ce texte. Le Zoom permet d’étudier un texte plus en profondeur. Faire le lien entre Evangile et vie des croyants. 
  • Claude. Le vendredi 3 mai, nous terminons l'évangile de Matthieu. L'équipe aimerait ne pas interrompre nos rencontres mensuelles, aussi, quand paraitront les nouvelles fiches (pour la lecture de l'évangile de St Jean ?, je pense) ? D’avance, je vous remercie vivement de votre réponse et pour toute la réflexion-méditation que vous nous proposez autour de la Parole de Dieu, depuis plusieurs années.
Fermer