Histoire religieuse de la Grande Guerre

Xavier Boniface

 

Boniface guerre 14-18 Boniface guerre 14-18  

 

Les religions se sont largement impliquées dans la Grande Guerre. Leurs responsables, qu'ils soient chrétiens, musulmans ou juifs, ont accompagné toutes les dimensions du conflit : de la légitimation de la guerre au soutien à la mobilisation des peuples belligérants, en passant par la charité à l'égard des victimes, voire des appels à la paix.

 

Dans l'avalanche de livres sur la guerre de 1914-1918 publiés depuis l'automne dernier, il manquait un ouvrage traitant dans sa globalité la question - trop méconnue - de la place des religions dans cette gigantesque «boucherie» (neuf millions de morts et huit millions d'invalides). Voilà qui est réparé aucune avec cette magistrale synthèse de Xavier Boniface Ce professeur a l'université du  Littoral Cote d'Opale (Nord-Pas-de-Calais) s'était déjà fait remarquer en 2001 par une histoire de L'Aumônerie militaire française depuis 1914 (Cerf) et en 2013 - par une somme sur les relations entre L'Armée, l'Église et la République à la veillé de la Première Guerre mondiale (Ed. Nouveau monde). Or, jusqu'à présent, aucun historien n'avait traité ce thème à l'échelle du monde en guerre, un défi que Xavier Boniface a relevé.

 

Aborder 14-18 sous l’angle de la religion pour le seul Hexagone, c'est raconter une étape majeure qui vit l'État républicain et l'Église catholique se réconcilier sur fond d'union sacrée. De nombreux prêtres ou séminaristes ainsi que des religieux, qui avaient été expulsés de France quelques années plus tôt, se portèrent volontaires comme infirmiers brancardiers où soldats. Ils firent ainsi l’admiration d'une troupe; laïque comme la France, mais pas totalement athée.

 

L'auteur montre aussi les ressorts du comportement de toutes les religions, Islam compris, dans tous les pays en guerre. Il décrit comment le patriotisme combattant est partout considéré également comme une valeur religieuse. Illustration de la notion d'une guerre juste ou d'une guerre voulue par Dieu pour punir les sociétés des excès du modernisme? Xavier Boniface constate, au final que le pacifisme, valeur notamment chrétienne, a été minoritaire durant la Grande Guerre

 

 

Fayard 26 €

Illustration couverture: "Aumônier militaire français en tournée dans un cantonnement de repos".

 

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF