L'assemblée régionale d'octobre 21 : quoi de neuf?

compte-rendu de l'assemblée régionale du CCFD-TS des Hauts de France , tenue à Arras le samedi 9-10-2021

L’assemblée régionale du CCFD-Terre Solidaire des  Hauts de France qui s’est tenue ce samedi 9 octobre 2021  à la maison diocésaine d’Arras  a   été un bon  moment  partagé par 55 participants.  En voici les grandes lignes 

 

  1. Une entrée en matière, en deux temps :

 

Une brève présentation de « l’Appel pour une terre solidaire »  c’est-à-dire du  rapport d’orientation du CCFD-Terre solidaire  2021-2027….

JL. Gueudet (DD 60) en a rappelé la ‘trajectoire’ -depuis les premières réflexions et la large consultation du réseau entre 2018 et 2020, jusqu’au vote et à la préparation des plans d’action. Le premier plan se déploiera  entre 2021-2024. Le texte est disponible sur le site national (mais on en reparlera sur ce site diocésain)

 

[-résumé de "L'appel" , et lien avec site CCFD version intégrale et téléchargement :https://arras.catholique.fr/appel-pour-une-terre-solidaire-rapport-orientation-2021-2027.html

-feuilletage de l'Appel à la lumière des lectures des dimanches de carême :https://arras.catholique.fr/rubrique-6630.html ]

 

L’appel à candidatures pour représenter la région Hauts de France   à l’assemblée générale du CCFD de juin 2022 est lancé.  Quatre places  étaient disponibles.

Deux de nos représentants à l’AG 2021 –Marie et Alain -  ont témoigné de leur expérience de cet été ; chacun a succinctement  fait part de ce qu’il retenait à titre personnel de cette expérience. Loin d’être une corvée, la participation à l’AG est une mission brève mais  enrichissante !

L’assemblée a validé quatre candidatures : la région sera représentée par Alain Chausson et Elisabeth Charlon (DD59 L),  Marie André Dehay (DD59C) et Pascal Vasseur(DD60).

 

 2. Les Ateliers du matin: un partage d’expériences bienvenu, qui valorise le bénévolat :

 

 Chacun  d’entre nous était invité à participer à trois ateliers successifs de 25 minutes. Chaque atelier présentait une expérience réalisée dans la région (objectifs, contexte, déroulement, évaluation).

 

L’une de ces expériences concerne notre diocèse : c’est la « marche vers l’esSentiel » du 9 mai 2021  menée par nos amis du Boulonnais : https://arras.catholique.fr/une-marche-vers-essentiel-boulonnais.html  présenté par Martine Gatoux et Virginie Lefebvre  (DD62).

Il y en avait bien d’autres –impossible d’assister à la totalité d’entre eux  -donc de les résumer tous ici  et de rendre justice à chacun. Signalons :

 

-l’atelier « réseau thématique migration » (Claudine Lanoë, DD59C), dont on retiendra le souci de formation  et de création d’outils  (comme le Guide pratique « aider les migrants »), la proposition  d’engagement sur un territoire avec d’autres associations pour un travail en réseau.  En ce domaine « les bénévoles font évoluer, dans une stratégie globale claire, des personnes compétentes » .Le thème d’année s’intitule  Allons vers les Autres : la vie c’est l’art de la rencontre.

-l’atelier « Rassemblement diocésain » (présenté par Michel Bigache, DD59L), ou : comment fêter les 60 ans du CCFD-TS - avec les jeunes, en après-midi et en soirée. L’événement –le 25 septembre 2021  a attiré du monde sur le parvis de la cathédrale de Lille : aux jeux   « maisons » (Twister) ou régionaux (flamands, pour tout dire) a succédé un spectacle musical.  La réussite a récompensé une préparation un peu lourde. Il a même fait beau.

- « Participer à un groupe régional pour promouvoir les partenaires » (atelier mené par Chantal Malpaux, DD59)  a rappelé les actions menées en temps de carême avec la complicité de plusieurs délégations diocésaines et des membres de la commission CPI / Asie du Sud Est :  les deux wébinaires - le premier autour du remarquable documentaire «Nourrir le changement » de l’Association « Agro et Sac à dos » ; le second intitulé « Ici et là-bas des Solutions Existent » qui fédérait les témoignages d’alliés (ici) et de partenaires (là-bas). Du bon usage de la visioconférence … pour faire plus ample connaissance avec la souveraineté alimentaire, l’agroécologie  et des initiatives passionnantes .

 

Ajoutons encore que  l’équipe de Senlis  a proposé un atelier « Quête sur la voie publique », et que Jean Wambergue (DD 02) a pris le temps de rappeler, en s’appuyant sur son expérience et sa documentation, ce qu’est un Forum Social Mondial.  Une « newsletter » spéciale  (et  plus complète sur ce sujet) devrait être envoyée aux bénévoles.

 

3 -   Le point sur l’organisation et l’animation régionale dans les Hauts de France :

 

La région rassemble six délégations régionales : Aisne, Nord–Cambrai , Nord-Lille,  Oise , Pas-de-Calais  et Somme . Chacune est représentée au sein du groupe d’animation  (Equipe d’animation régionale, EAR) qui se réunit régulièrement  Il n’existe plus de « délégués de région », mais des bénévoles qui accomplissent un mandat de trois ans, renouvelable une fois.

Après deux ans de fonctionnement, les bénévoles en charge sont donc :

Michel BARDOZ 02, Michel BIGACHE 59, Michel DREVELLE 80, Élisabeth GUETNY 59, Jean-Luc GUEUDET 60, Guy JOVENET 62, Marie MASSET 59C, Jean WAMBERGUE 02.

A quoi s’ajoute une  indispensable équipe  de salariés, autour de  Georges BROCHIER (Responsable de service Hauts de France-Ile-de-France), Bénédicte DUFOUR, Anne DE MULLENHEIM, Charline VALENTIN, Chargées de développement associatif.

 

Le rôle de l’Équipe d’Animation Régionale – EAR- a été défini autour de trois verbes :

-Animer, au fil des semaines : organiser le calendrier et l’animation des réunions,  y compris l’assemblée  régionale, définir les priorités régionales, en particulier dans les domaines de la formation, de la notoriété et du partenariat, et en temps de Carême  (des comités de pilotage sont prévus à cet effet). Relayer les initiatives  et campagnes nationales, à la mesure de ses moyens.

-Organiser: appeler des bénévoles (sans perdre de vue la parité…) ; coopter de nouveaux membres à l’EAR ; établir le budget, associer les salariés aux projets … L’Equipe d’Animation Régionale désigne en son sein un référent régional  chargé de représenter la région auprès d’organisations externes au CCFD Terre-Solidaire (Cette fonction fait l’objet d’une lettre de mission spécifique).

-relier : créer des liens avec les territoires et délégations  départementales ; participer à l’assemblée générale, proposer des candidats pour les Commissions nationales (assurer un lien avec le national)

Tout bénévole qui partage les valeurs du CCFD-TS  peut  entrer dans l’équipe (par cooptation –confirmée à l’AR suivante). Cet engagement correspond environ à  une charge de trois journées par mois et quatre samedis par an.

 

4-  Un temps d’apport, l’après midi, sur le thème  « Paix et vivre ensemble » …

 

 « Paix et vivre ensemble », c’est l’un des quatre « »champs d’action » définis par le Rapport d’orientation .C’est aussi le thème retenu par la région pour l’animation et la formation 2022…

 Pour nous mettre en appétit nous participons collectivement au Quizz proposé par le CCFD- : « Quel   pacifiste êtes-vous ?» (animé par Michel Drevelle) ; à retrouver sur :

https://ccfd-terresolidaire.org/nos-publications/nos-outils-d-animation/paix-vivre-ensemble-quiz-6959

Pour entrer dans le sujet,  Louis Pery (inusable aumônier de la DD02) nous fait réfléchir au sens des mots et à la dimension spirituelle d’une « culture de paix ».

 

 Suivent les interventions  de nos trois invités :

Charlotte KREDER, chargée de mission au CCFD-TS pour l’Afrique australe et Madagascar

François  BAUSSON, chargé de mission  ECSI et public chrétien Carême,

Jean-François DUBOST, nouveau directeur du plaidoyer du CCFD-Terre Solidaire

 

Elles font l’objet d’un COMPTE RENDU SPECIFIQUE sur ce site    

https://arras.catholique.fr/paix-vivre-ensemble-trois-eclairages.html

 

5.  Présentation de la situation financière par le trésorier régional, J-L Gueudet

 

Le budget  régional, établi par l’équipe d’animation régionale , est alloué par le national  sur projet argumenté.  C’est donc le Conseil d’Administration national qui valide le budget de la région. Au sein du projet 2022, les dépenses prévisionnelles  montent à 15 650 euros ;  on relève notamment un poste important pour un tiers du total, dit « notoriété et partenariat » (Newletters, Webinaires, événements de collecte)

 

Une brève prière d‘envoi conclut la journée.

Grand merci aux bénévoles qui ont assuré  intendance et logistique !

 …Et  aux participants pour leur présence et leur généreuse contribution aux frais de la journée .

 

 

 Résumé  établi d’après les notes d’Odile Tavernier et Jean Wambergue .

 GJ

 

Article publié par Guy Jovenet - CCFD Terre Solidaire • Publié • 144 visites