L'Adoration : est une rencontre du Cœur à Cœur avec le Seigneur. A l'origine, l'adoration est la prière ou le discours (oratio) adressé (ad) à un quelconque interlocuteur. Avant même d’exprimer une vénération ou une demande, l’adoration est ce geste de mettre la main à la bouche (ad os) pour envoyer un baiser à quelqu’un, ou de porter à la bouche le bord du vêtement de qui l’on veut honorer, ou encore de baiser la terre en signe de respect. Ces gestes étaient pratiqués, aux premiers siècles du christianisme, pour honorer l’empereur et ses statues. Les chrétiens réservaient ces marques d’honneur à Dieu et au Christ.

            Dans un sens plus large, l’adoration est tout acte visant à traduire le culte qui est réservé à Dieu. Le plus souvent, c’est le Saint-Sacrement qui est l’objet de l’adoration, exprimée par la génuflexion ou par l’agenouillement. Par le Saint Sacrement présent, L'Esprit Saint nous invite à entrer en relation avec Lui et le Père par le Fils. Pour cela, il nous faut faire silence pour dialoguer, car il s’agit d’une Rencontre Personnelle avec un Ami qui nous aime, nous écoute, ne nous juge pas et ne nous rejette pas. Apprenons à lui parler, apprenons à l’écouter, Il est là Présent et il nous attend offrons lui notre temps comme à un ami. La précipitation peut gêner la rencontre, ne soyons pas pressés. Une amitié se construit avec du temps gratuit offert.

            Aujourd'hui , ce geste d'adoration est manifesté par le célébrant, lorsqu'il baise l'autel ou le diacre, qui baise l’évangéliaire après la lecture de l’évangile. Dans la liturgie occidentale, cette adoration est également visible au vendredi saint lors de l’adoration de la Croix. Dans la liturgie solennelle de ce jour, on s’avance pour baiser la Croix en faisant trois génuflexions préalables : il s’agit d’un hommage royal, bien dans la ligne de la Passion selon saint Jean.

                       

           

            La Liturgie des Heures et particulièrement les vêpres :  les vêpres est un terme, qui vient du latin vesper, qui veut dire soir. Les Vêpres font partie des Heures de l’Office divin, c’est la prière solennelle du soir. L’office de Vêpres comprend, après l’introduction, une hymne, deux psaumes, un Cantique du Nouveau Testament, une lecture brève de la Bible, le chant d’action de grâce, du Magnificat, les prières d’intercession et une brève oraison. Aujourd'hui, l'Eglise invite les communautés chrétiennes à prier la liturgie des Heures seul ou en groupe.

 

            Pourquoi prier la liturgie des Heures ? Elle répond au commandement du Seigneur de « prier sans cesse ». En priant la Liturgie des Heures, les baptisés donne l'occasion à Dieu d’exercer son œuvre de salut. La prière nous met par conséquent en contact avec ce mystère de salut et par là même, elle devient « source de piété et aliment de la prière personnelle ». La source première de la prière des Heures est Dieu lui-même, qui veut se faire connaître à chacun d’entre nous et se faire connaître comme Sauveur.



Fermer