Du Mardi 30 août au Vendredi 02 sep


   " Sur le chemin du retour, ma conclusion était :  "Quel voyage ! ".

    Passer quatre jours dans l'abbaye de Wisques fut un réel privilège. Je n'ai pas eu à partir à l'autre bout de la Terre pour être transportée. Me voilà prête pour repartir paisiblement dans la vie qui peut-être souvent chaotique.

          Tout le monde devrait faire cette expérience si enrichissante.

   Accueillies comme des reines, nous avons eu la chance de partager avec les sœurs nos pensés , nos doutes, nos questions. Perdue dans ma foi, je reviens avec une nouvelle soif de découverte des saintes écritures, de Dieu et une meilleure compréhension de la vie spirituelle.

   J'ai adoré travailler en clôture en compagnie des sœurs et des autres filles qui vivaient ces moments avec moi . J'étais face à une autre fresque de la vie : une manière de revenir à l'essentiel, de se poser les vraies questions.

Voilà un véritable moyen de casser les clichés de la vie monastique. Cette foi, cette alchimie qui règnent me resteront toujours en mémoire. C'est une vraie leçon de vie qui me laisse le sourire aux lèvres."      Hermine

 

      " Une retraite chez des sœurs ? Des sœurs cloîtrées derrière des barreaux en plus ? Et qui prient à peu près autant dans la journée que le temps que je passe sur mon portable ou les réseaux sociaux ? Non merci, qu’est-ce que cela pourrait bien m’apporter de parler à des vieilles dames qui ne connaissent probablement rien des réalités du monde d’aujourd’hui…

    Toutes ces idées ? Des clichés qui pourraient bien nous faire passer à côté d’une riche expérience.

     En passant quelques jours avec les sœurs de l’abbaye de Wisques j’y ai découvert, non pas des femmes fades et enfermées derrière leurs « grilles », mais bien des femmes épanouies et ouvertes sur le monde, d’une bienveillance et d’une capacité d’écoute comme on en voit rarement aujourd’hui. Intelligentes, cultivées et informées. Discuter avec les sœurs fut pour moi une réelle occasion de comprendre le sens que les Contemplatives ont donné à leur Vie et le rôle qu’elles jouent dans notre monde aujourd’hui. L’occasion de découvrir des femmes normales (et oui, qui pourrait croire qu’à l’intérieur de leur clôture elles conduisent des tracteurs, font leur jogging, et s’émerveillent comme vous devant des chatons de quelques semaines), bref des femmes normales qui ont simplement choisi d’être un peu extraordinaires.

Allez-donc voir par vous-même, elles meurent d’envie de vous faire partager cette joie qu’elles vivent chaque jour."      Sophie-Charlotte

 

     "De ces quatre jours de retraite je garde un super souvenir ! Tout d’abord nous avons été accueillies comme des reines par les sœurs qui ont d’ailleurs été de vraies mamans pour nous. Comme quoi, chaque vocation a sa fécondité…  Les topos, gentiment adaptés, pour certains, aux thèmes de notre choix, ont été d’une richesse incroyable ! Nous avons pu partager les temps de prières quotidiens en chants grégoriens avec les sœurs ainsi que la messe. Nous leur avons rendu service au jardin, c’était top ! Nous logions à l’hôtellerie de St Charles, rien qu’en y pensant j’entends le rire contagieux de Sœur Lucie… ! Nous avons fait une soirée « chamallow grillés », des ballades aux alentours, nous avons pu nous confesser. Nous avions à notre disposition le petit oratoire de St Charles où j’aimais faire un chapelet, louer le Seigneur ou encore lire des textes. Nous avons aussi pu vivre un moment de détente avec les sœurs durant lesquelles nous avons bien rit !

     C’est fou comme elles ont été attentionnées envers nous… Nous avions un vaste programme mais il était bien équilibré, avec pas mal de temps libres et nous gardions toute notre liberté.

            Bref, c’était très ressourçant humainement, intellectuellement et spirituellement ! Je conseille à tout le monde de faire une retraite à la fin de l’été pour se recentrer sur le Christ à l’aube d’une nouvelle année scolaire. Il faut vraiment d’affranchir des clichés au sujet de la vie monastique ! Les sœurs ne sont rien d’autre que des femmes accomplies, heureuses et resplendissantes de l’Amour du Christ. Heureusement qu’elles sont là pour faire battre le cœur de l’Eglise !" 

Quitterie (Picart, 21 ans)

 

     "Invitée par une amie, j'ai choisi de faire la retraite monastique proposée fin août. Avant la rentrée, j'avais besoin de me retrouver en cœur à cœur avec Dieu. Et je n'ai vraiment pas été déçue. Ces quatre jours on été très riches: de belles rencontres avec les sœurs, de belles amitiés, des moments de joie de rire, des moments de silence, des moments de services au jardin… La joie intérieure et profonde des sœurs m'a impressionnée, elles rayonnent tellement, et ont tellement à nous apporter ! WAHOU.

     Quel bonheur aussi de pouvoir se poser quelques jours dans notre monde où tout va si vite. Prendre du temps pour soi, du temps pour prier pour soi et pour les autres, du temps pour discerner.

    Les temps de catéchèse par les sœurs furent très riches, complets et en toute simplicité. Je remercie les moniales de Wisques de nous avoir permis de vivre cette merveilleuse expérience. Au cours de cette session, j'ai reçu une véritable leçon de vie de par votre engagement, votre vocation, votre joie, votre humour... Chaque sœur est pour moi un exemple à suivre dans ma vie de femme en devenir.

J'ai bien compris: "Le bonheur ne réside pas dans l'avoir mais dans l'être".

Merci d'être ces exemples pour nous."                   Manon M.

 

 

 "Trois jours à l'Abbaye de Wisques, avec quelques autres filles de mon âge, c'est un temps où la vie connectée avec Dieu prend le pas sur nos masques, nos blessures et nos peurs.

   Les sœurs, avec une subtile délicatesse, nous accueillent et nous entrainent dans le rythme. Elles approfondissent des thèmes de réflexion que nous avions choisi : rencontrer l'autre, percevoir les signes de Dieu dans nos vies.

   Elles sont un témoignage magnifique de l'Amour de Dieu, car elles ont donné leur vie pour Lui... Et, elles sont comblées.

   En septembre, c'était pour confier notre année étudiante qui débute. Je sais que je retournerai dans ce havre de paix. Il y a tant d'occasions ! Pour se préparer à Noël, avant Pâques, avant un voyage étudiant.

          Merci à chacune des sœurs, pour la Source de Foi que vous êtes.  Marguerite