C’est dans la joie et l’action de grâces que nous avons fêté, ce lundi 4 avril, le jubilé d’or de Mère Abbesse.

     À la sacristie, les préparatifs allaient bon train depuis quelques jours déjà. Tout était prêt pour accueillir les célébrants et servants de ce jour.

     Le jour « J », notre Evêque préside la cérémonie, assisté d’un moine diacre et du cérémoniaire de l’Abbaye Saint-Paul. Il était entouré du Père Abbé de Solesmes, des Pères Abbés de Fontgombault, du Père Abbé de Wisques fraîchement élu, de prêtres amis et de servants d’autel ayant tous une fonction bien définie !

      Au cours de l’homélie, Monseigneur Jaeger insiste sur la valeur et la fécondité de la vie monastique pour notre diocèse : non seulement pour ‘hier’ mais aussi pour ‘demain’. Puis Mère Abbesse renouvelle ses vœux entre les mains du Très Révérend Père Dom Philippe Dupont, Supérieur de notre Congrégation de Solesmes. C’est avec émotion, mais d’une voix ferme, qu’elle lit sa charte de Profession et qu’elle chante par trois fois son ‘Suscipe me Domine’ (Reçois-moi Seigneur selon ta promesse...) comme lors de sa première profession, il y a 50 ans. À la fin de la Messe, avant la bénédiction finale, le Père Abbé de Solesmes se lève pour donner lecture de la missive du Saint Siège, apportant la bénédiction apostolique du Pape pour notre Mère Abbesse, la communauté et tous les assistants. C’est une grande grâce !

      Ce fut une magnifique cérémonie, avec la présence de nombreux amis de la communauté, quelques chants alternés moines/moniales, de beaux morceaux d’orgue et une joie palpable, pleine de la présence de Dieu et de sa Mère en ce jour de l’Annonciation.

     Nous sortons en procession pour l’accolade fraternelle sous le cloître au son des cloches et du chant des moniales.

     L’après-midi, nous retrouvons Monseigneur, les pères Abbés et quelques proches du monastère, pour une séance festive.

     Le spectacle met en scène de la vie de Moïse que Mère Abbesse aime tout particulièrement, et qu’elle avait demandé. Sur une grande tenture blanche sont projetées des photos de paysages, ou des éléments bibliques. Dix tableaux se succèdent avec musique, passages de l’Ecriture, et commentaires patristiques. Une mise en scène avec acteurs rend vivant les tableaux. Les deux derniers, particulièrement saisissants, sont exprimés en ombres chinoises. Tous sont conquis et les moines présents seront heureux de le revoir quelques jours plus tard avec toute la communauté de Saint-Paul. La danse devant le veau d’or vaudra à l’une d’entre nous une bonne entorse !

      Après la séance (et les félicitations !), Mère Abbesse fait un discours improvisé très senti, puis la parole est donnée à chacun des hôtes présents. Ensuite nous allons chanter les Vêpres présidées par Monseigneur, les 4 Abbés et quelques moines dans le sanctuaire. On alterne ainsi les chants en 2 chœurs : une splendeur !

      Ce fut une grande joie pour toutes d’avoir accompagné Mère Abbesse en ce grand jour et d’avoir pu exprimer notre reconnaissance filiale à celle qui tient parmi nous la place du Christ.



Fermer