Le travail

Ora et labora... le travail est une des bases de la vie monastique...

 

Cueillette des pommes Cueillette des pommes  

 

 

"Dans le travail, la moniale trouve le moyen, non seulement de fuir l’oisiveté, ennemie de l’âme, mais encore de conserver un bienfaisant équilibre d’esprit et de corps, de se soumettre à la loi commune du travail, d’exercer et de développer les diverses facultés que Dieu lui a données, de suivre l’exemple des Pères et des Apôtres et celui du Christ lui-même, de proclamer enfin la dignité du labeur qui associe l’homme à l’œuvre du Créateur. Le travail est aussi pour les moniales une manière de pratiquer la pauvreté, en contribuant à assurer la subsistance du monastère, et en lui permettant d’accomplir plus largement le devoir de l’aumône"                                           (Déclarations sur le chapitre 48ème de la Règle)

 

 

 

‘Ils seront vraiment moines s’ils vivent du travail de leurs mains’.

 

Le travail manuel ou intellectuel, en silence, tient une place importante dans notre vie. Il est vécu comme un service et une participation à l’œuvre créatrice de Dieu.

 

Cordonnerie Cordonnerie  

 

 

 

 

 

Il comprend les services du monastère (cuisine, buanderie, ménages, réfectoire, couture, reliure, cordonnerie, jardin, liturgie, bibliothèque, travaux intellectuels...)

 

DSC07034 DSC07034  

 

 

 

...et des activités artisanales qui fournissent de quoi vivre (confitures, tricots, cartes, cierges peints...).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le service de l’accueil et de l’hôtellerie est rempli par quelques moniales au nom de la communauté…

Mission d’écoute et de disponibilité...

 

DSC_0103 DSC_0103  

 

 

« les hôtes qui arrivent seront reçus comme le Christ »  (Règle)                                            

 

 

Article publié par Bénédictines de l' Abbaye Notre Dame de Wisques • Publié • 9102 visites

Fermer