Mimer l'évangile, église St Paul à Arras

Une belle aventure

A Arras, paroisse Notre-Dame des Blancs Monts, église saint Paul, des catéchistes ont mobilisé des enfants et adultes pour monter une pièce de théâtre biblique écrite d’après l’Evangile de Luc. La Parole est vivante quand on lui donne vie.

 

église saint Paul, à Arras Evangile mime  
église saint Paul, à Arras
église saint Paul, à Arras
« Etes-vous prêts à accompagner vos enfants tout au long de l’année pour qu’ils se préparent à jouer une pièce de théâtre, une pièce intitulée « La Bonne Nouvelle de Jésus-Christ selon Saint Luc ? » Telle est la question que nous, catéchistes d’enfants de CM2, avons posé à des parents en début d’année. La réponse fut positive et le projet aussitôt présenté aux enfants qui, à vrai dire, ne savaient pas très bien ce qui les attendait.

 

Les heures de catéchèse furent consacrées à la découverte du scénario*, la lecture des passages d’Evangile qui allaient être mis en scène, la répartition des rôles et les premiers balbutiements. Un long temps de maturation fut nécessaire pour que chacun se laisse peu à peu travailler par la Parole de Dieu.

 

Il fallut aussi que les enfants apprennent leur texte par cœur, à la maison. En aidant leurs enfants à le mémoriser, des parents avaient une occasion de s’intéresser à l’Evangile. Décors et costumes furent confectionnés avec quelques parents et grands-parents volontaires. Enfin, rendez-vous fut donné aux vingt-deux enfants pour six répétitions. Elles furent laborieuses et toujours compliquées par l’absence de plusieurs. Certes, les enfants et les adultes impliqués dans le projet connurent des moments de lassitude et de découragement, mais surtout la joie de participer à un projet collectif où les talents insoupçonnés des uns, la bonne volonté des autres, la patience et la persévérance de tous portèrent du fruit.

 

En effet, le samedi 5 juin, les enfants ont littéralement émerveillé leurs familles et les autres invités. Ils ont joué la pièce avec facilité et conviction, habités par la Bonne Nouvelle de Jésus. Cinq enfants et jeunes, porteurs d’un handicap, les ont rejoints ce soir-là pour mimer deux paraboles faisant partie du scénario. Le public, profondément touché, s’en souviendra longtemps. Deux personnes du groupe « Vivre Debout » ont amicalement contribué au succès de cette soirée, créant par leurs chants des temps de respiration et d’intériorisation.

 

Au début de la pièce, l’apôtre Paul dit en s’adressant à Luc : « Tu vois Luc, la Parole de Jésus est vraiment une parole vivante ! Je l’ai reçue, je l’ai transmise. Toi, tu la reçois et tu la transmets à Théophile et à tes autres disciples qui eux la transmettront à leur tour. Et ainsi, de génération en génération, elle sera toujours vivante. » Nous en fûmes témoins ce soir-là, dans la grande et belle église Saint Paul, située dans les quartiers ouest d’Arras.

Monique Beirnaert

 

*Extrait de la revue Points de repère, n° 217, de mars-avril 2007
 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 5601 visites