Revenir à l'Essentiel... Un temps de rencontre avec le Christ.

Durant ce mois de février, une dizaine de jeunes femmes ont vécu une retraite monastique : "Un vrai bol d’air de joie profonde, de bonne humeur, de ressourcement et de bienveillance !"

Nous voilà au sec  © ND Wisques


" ... Un grand merci pour ce week-end que vous avez partagé avec nous. Merci pour votre accueil ça a été une vraie joie de découvrir une petite partie de votre communauté, de découvrir les soeurs joyeuses qui y vivent et votre 'mode de vie'.
   Quelle joie également de vous voir toutes plus heureuses les unes que les autres ! à vrai dire, vous avez changé mon regard sur les consacrés.
    Quelle chance pour nous d'avoir découvert cette facette que le monde connaît si peu! :)

   Je reviendrai vous voir avec grande joie ! ... "
   
Thérèse 
   "Merci du fond du coeur pour cette belle retraite. J'avais tellement besoin de ces quelques jours jours pour faire une pause, couper mon téléphone, faire silence et me tourner vers le Christ. Grâce à vous, je suis rentrée le coeur tout léger.
     Merci pour vos sourires et votre joie rayonnante. Il paraît que la pluie était au rendez-vous ce week-end là ? Et pourtant, je reste convaincue qu'à Wisques, le soleil brille 365 jours par an !
     Merci pour votre accueil si chaleureux et si aimant. Si nous sommes accueillis au Ciel de la même manière et si nous y rigolons autant, croyez-moi, j'ai hâte d'y être! 
      Encore merci pour tout, j'espère pouvoir revenir très vite chez vous..."                   Pauline
   
" A la recherche d’un « temps de pause » au milieu d’une année scolaire dense, j’ai répondu présente à l’invitation des Sœurs bénédictines de Wisques.

      Je connaissais surtout l’abbaye Notre Dame de nom mais j’ai découvert lors de ce week-end le trésor qui se cache derrière les nombreuses fenêtres du monastère !  

       Un week-end au rythme de la vie monastique avec les offices, le travail (dans le verger pour nous avec la sœur jardinière), les temps d’enseignement pour nous aider à discerner sur nos vies, nos engagements et notre vocation en général. Nous avons également reçu de beaux témoignages sur leur vie de contemplative pleinement donnée au Christ dans la joie !

      J’ai été particulièrement touchée par les visages rayonnants que j’ai trouvés chez chacune d’entre elle, derrière une grille qui peut paraître austère au premier abord mais qui ne les empêche pas de devenir des femmes accomplies, heureuses et vivantes qui sont loin de s’ennuyer. Elles sont pleines d’humour et d’autodérision, préparez-vous à rire pendant tout le Week end !

       Un vrai bol d’air de joie profonde, de bonne humeur, de ressourcement et de bienveillance !

Souvenez-vous que si vous n’arrivez pas à prier, si vous vous sentez seule dans votre prière, elles sont là… une armée de petites contemplatives qui veille, qui porte votre prière, celle du monde et qui fait battre le cœur de L’Eglise ! "                                              Soline

 

   " Merci beaucoup pour ce beau week end où nous n'avons pas eu le temps de nous ennuyer ! J'ai beaucoup aimé être dans un cadre magnifique et paisible, si propice à la prière ! Merci également pour ce petit programme qui nous a permis de découvrir et de vivre plusieurs facettes de la vie bénédictine, que ce soit le travail ou les beaux offices bénédictins ainsi que le chant grégorien. Ce fut une joie de rencontrer des soeurs aussi lumineuses et heureuses, pleines de bienveillance, d'humour et très à l'écoute. Les témoignages et les échanges que nous avons eu avec la communauté montrent la beauté d'une vie donnée à Dieu dans laquelle résonne les paroles de St Benoit "Ne rien préférer à l'amour du Christ".  "                   Laurie

 

     

" Wisques, c’est d’abord l’accueil des sœurs, rempli de bienveillance et de délicatesse. Voilà un grand un motif d’émerveillement et d’action de grâce ! Il s’agit de la mise en pratique concrète de la règle de St Benoît : « Tous les hôtes qui se présentent seront reçus comme le Christ ». Qu’il est doux d’être accueilli comme le Christ Lui-même !

 

      Venir à Wisques, c’est aussi retrouver la beauté simple et pourtant majestueuse des Offices, du grégorien, de la liturgie. Il s’agit véritablement de revenir à l’essentiel, de revenir au Seigneur. Cette « pause spirituelle » est alors l’occasion de prendre véritablement conscience de la beauté de la prière continuelle de l’Église et de sa puissance. À la suite des sœurs – et à notre mesure – nous sommes nous aussi appelés à unifier notre vie en Dieu dans action et contemplation, si intimement liées et tant complémentaires.

 

     L’abbaye Notre-Dame de Wisques est un lieu de belles rencontres : avec les retraitants de passage, avec les fidèles habitués de la maison, avec les sœurs et, au cœur de tout cela, avec le Christ Lui-même.

 

     Écoutons alors le Pape François nous inviter à prendre le temps de s’arrêter auprès du Maître :

 

       « Jésus marche parmi nous comme il le faisait en Galilée. Il passe par nos rues, s’arrête et nous regarde dans les yeux, sans hâte. Son appel est attrayant, il est fascinant. Mais aujourd’hui, l’anxiété et la rapidité de nombreuses stimulations qui nous bombardent, font qu’il ne reste plus de place pour ce silence intérieur où l’on perçoit le regard de Jésus et où l’on écoute son appel.

        Pendant ce temps, t’arriveront de nombreuses propositions maquillées, qui semblent belles et intenses, même si, avec le temps, elles te laisseront vide, fatigué et seul.

       Ne laisse pas cela t’arriver, parce que le tourbillon de ce monde te pousse à une course insensée, sans orientation, sans objectifs clairs, et qu’ainsi beaucoup de tes efforts seront vains. Cherche plutôt ces espaces de calme et de silence qui te permettront de réfléchir, de prier, de mieux regarder le monde qui t’entoure, et alors, oui, avec Jésus tu pourras reconnaître quelle est ta vocation sur cette terre. »                                           (Pape François, Christus vivit, n° 277)

Marie-Gabrielle                                  

 

" Chères soeurs,

 

Un grand merci pour votre accueil si chaleureux. 

Ce fut une joie de (re)découvrir la vie bénédictine à Wisques avec toute sa richesse et sa beauté.

Merci à toutes les soeurs que nous avons eu la grâce de rencontrer et qui nous ont beaucoup apporté. 

Nous remercions chacune d'entre vous, ainsi que toutes celles que nous n'avons pas rencontrées mais qui nous ont portées dans la prière..."

                   Laurie, Marie-Gabrielle et Camille.

Article publié par Bénédictines de l' Abbaye Notre Dame de Wisques • Publié • 653 visites