Pentecôte

Edito regard en Marche juin

 

Pentecôte

 

Depuis la condamnation de Jésus, les disciples restaient entre eux, souvent enfermés dans le Cénacle. Ils avaient peur d’être livrés aux juifs. Voilà déjà cinquante jours qu’ils ressassaient les événements : l’arrestation et le martyr de leur Maître, mais aussi leur manque de courage et leur fuite.

Entre eux. Enfermés. Peureux. Pleins de culpabilité...Pauvres hommes ! Ils étaient soumis aux réflexes humains, les attitudes du repli sur soi qui mènent au malheur, à la destruction, et probablement à la mort. Mais un vent violent s’engouffra soudainement dans la maison où ils se tenaient.

Des langues de feu vinrent se poser sur chacun d’eux. Alors tout devint lumineux. Les cœurs et les esprits des apôtres s’ouvrirent au mystère de la passion et de la mort de Jésus, mais aussi, et surtout, de sa résurrection. C’est alors qu’ils sont sortis et ont proclamé la Bonne Nouvelle de l’Évangile.

Aujourd’hui, le vent de Pentecôte souffle dans nos maisons. Laissons-nous emporter par l’Esprit Saint. Cessons nos culpabilités stériles et morbides. Ouvrons-nous ! Sortons sur les places ! Rencontrons d’autres pour leur annoncer que le Christ est vivant.

Osons la vie !

Abbé Xavier

Article publié par Philippe Breviere - Sainte Famille en Bas Pays • Publié • 177 visites

Fermer