Message Noël en mission ouvrière 2015

Terre, prête l'oreille. Laudato si!

Le peuple quoi marchait dans les ténèbres

a vu se lever une grande lumière.

Oui, un enfant nous est né, un fils nous a té donné (Isaïe 9)

 

Saint François, fidèle à l'Ecriture, nous propose de reconnaître la nature comme un splendide livre dans lequel Dieu nous parle et nous révèle quelque chose de sa beauté et de sa bonté. Il est l'exemple par excellence de la protection de ce qui est faible et d'une écologie intégrale, vécue avec joie et authenticité. En lui, on voit jusqu'à quel point sont inséparables la préoccupation pour la nature, la justice envers les pauvres, l'engagement pour la société et la paix intérieure.
Pape François, Laudato Si', (10-12), extraits

 

 

La planète appartient à toute l'humanité et est pour toute l'humanité, et le seul fait d'être né en un lieu avec moins de ressources ou moins de développement ne justifie pas que des personnes vivent dans une moindre dignité.
Les plus favorisés doivent renoncer à certains de leurs droits, pour mettre avec une plus grande libéralité leurs biens au service des autres.
Pour parler de manière correcte de nos droits, il faut élargir le regard et ouvrir les oreilles au cri des autres peuples et des autres régions de notre pays.
Nous avons besoin de grandir dans une solidarité qui doit permettre à tous les peuples de devenir eux-mêmes les artisans de leur destin.
Pape François, La joie de l'Evangile (190)

 

Heureux les artisans à l'écoute du Vent

Heureux les amoureux de l'Eau et des rivières

Heureux les gardiens du Feu de l'enfant Dieu

Heureux ceux qui voudront l'allumer sur la Terre

 

 

 

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 1393 visites