Message rencontre Mission Ouvrière

Elargis l'espace de ta tente

Élargis l'espace de ta tente" (Esaïe 54,2)

 

RNMO ACE-MO-LourdesA RNMO ACE-MO-LourdesA  Message de la Mission Ouvrière, Lourdes 23-25 mai 2015

 

Jésus-Christ, lui le pauvre, le serviteur, est au centre de notre vie. Son Esprit saint nous précède. Rassemblés en ces jours de Pentecôte, nous, acteurs diversifiés de la Mission ouvrière, nous sommes heureux et fiers d'être appelés et envoyés par lui pour servir la justice, la solidarité, la fraternité.

 

En effet, personne n'est de trop quand il s'agit de permettre aux plus petits de découvrir qu'ils sont aimés de Dieu.

Nous croyons que notre monde est beau. Il nous émerveille. Les enfants nous disent que la famille « c'est sacré, c'est comme une maison qui peut s'agrandir ou se rétrécir ». Beaucoup d'entre nous ont soif d'un travail qui épanouit. Au cœur des cités et des quartiers populaires, naissent des lieux de parole et d'action. Certains retrouvent la valeur du « vivre ensemble » et du dialogue. Les migrants en particulier nous interpellent.

 

Nous avons entendu le cri du prophète Isaïe : « Élargis l'espace de ta tente »

Il nous invite à nous déplacer, à écouter, à aller à la rencontre de ceux et celles que nous croisons quotidiennement à l'école, au travail, dans les fêtes comme dans les « galères », et au cœur des événements.

 

Riche de nos différentes générations, ici plus jeunes, là plus anciennes, nous formons un peuple. Élargissons l'espace de notre tente aux privés d'emploi, aux précaires, aux étrangers, aux personnes qui ont une autre culture, une autre religion. La Bonne Nouvelle de l'amour de Dieu est aussi pour eux. Sur ce chantier, nous ne sommes pas seuls. Développons notre capacité d'indignation Osons vivre et agir avec d'autres pour être témoins du Royaume de Dieu, espace de fraternité, de justice et de paix

 

Ces journées, nous les avons vécues dans la joie. À la lumière de l'Évangile, elles ont permis de relire notre fidélité à nos engagements. À chacun de se saisir de ce message, de le faire connaître, avec audace, avec créativité et avec foi

 

Compte rendu, par Odile Maréchal

 

« ELARGIS l’ESPACE de ta TENTE » Esaïe 54,2.

 

Tel était le thème de la 8ème Rencontre Nationale de la MISSION OUVRIERE.

1023 personnes venues de toute la France, de tout âge, de toutes couleurs, se sont retrouvées à Lourdes, à la Cité St Pierre, pour vivre cet événement. Rencontre pleine de vie, de joie, de dynamisme, de fraternité ! Il faisait bon se retrouver d’horizons différents, pour partager, célébrer, faire la fête !

 

La Parole d’Esaïe a nourri nos journées, d’une manière très concrète, déjà par ces rencontres spontanées au cours des repas, des pause-café, lors des échanges d’expériences en Forums, mais aussi en petits groupes au cours de la marche ou du temps de la Parole de Dieu.

Elle était aussi bien présente puisqu’une tente ouverte, multicolore, était plantée sur le podium et nous la rappelait, présente aussi par le chant du Rassemblement :

 «  Elargis l’espace de ta tente,

Aux confins, aux couleurs, de tout l’univers.

Elargis ton regard et puis chante

Ose avec ton frère une même prière ».

 

 

Donnons la parole aux participants !

 «Dans ce rassemblement national de la mission ouvrière nous avons partagé 3 jours  avec un ensemble de chrétiens particulièrement sensibilisés au bien-être de leurs frères. Les mains tournées vers le ciel, parfois serrées par la rage de voir leur frères non respectés (le harcèlement au travail pour ceux qui en ont un, les licenciements, l'esclavage moderne, les quartiers  populaires, les migrants), les mains tournées vers le ciel en chantant avec joie et dynamisme, pour demander à l'Esprit Saint de venir les aider à aimer à la suite du Christ, comme le Christ lui-même l'a fait.

Le groupe musical "Nomade " a créé la communion par ses chants rythmés et engagés.

L'invitation était forte à continuer à rejoindre les autres sur leur chemin et marcher à leur côté, comme Jésus a rejoint les disciples sur le chemin d'Emmaüs.

"Que ton Règne vienne " Le Royaume est déjà là, il ne demande qu'à être rendu visible par la vie fraternelle vraie et sincère. C'est un mouvement réellement au service de l'évangile en milieu ouvrier et quartiers populaires ».

 

Temps fort vécu en intergénération où les enfants avaient pleinement leur place comme l’exprime ce jeune en club ACE : « J’ai aimé qu’on puisse laisser la parole aux enfants et que nous soyons écoutés des adultes. Je repars avec des souvenirs pleins la tête de ces 3 jours à Lourdes. Merci. » Une responsable repart de cette rencontre « avec la tête et le cœur remplis de très bons souvenirs, de belles rencontres, de partage, d’échanges riches,…

Bonne surprise sur la place et la participation des enfants et l’intergénérationnel ».

 

 

D’autres réactions glanées ici ou là :

 « Que du bonheur ! L’accueil et la simplicité des bénévoles, le sourire de chacun. On a tous besoin des talents des uns et des autres. Aller vers les plus fragiles et les plus précaires. Rien ne pourra se faire sans eux.

C’est en se rencontrant et en dialoguant ensemble qu’on s’aperçoit à quel point l’homme est riche. La relation à l’autre, c’est notre devoir. Merci pour ces 3 jours. »

 

« J’ai vécu cette rencontre en faisant beaucoup de découvertes et de passion… J’ai vécu aussi un vrai face à face avec Dieu. »

 

« Je repars avec un dynamisme. Cette rencontre me redonne confiance pour l’avenir.

Cela fait du bien de partager avec les copains.

J’ai redécouvert les promesses d’un Dieu vivant, plein d’amour. J’ai découvert que le vie de l’homme est au cœur de la Mission Ouvrière pour la construction du Royaume de Dieu.

Aller vers les autres, dans nos quartiers, au travail, à l’école pour pouvoir, partager, écouter nos vies à la lumière de l’Evangile.

Evangéliser, c’est savoir se laisser évangéliser.»

 

« Le monde et l’Eglise ont besoin de tous. On ne peut laisser taire la voix de ceux qui ont des choses à dire. »

 

« Les yeux fixés sur le Christ pour savoir reconnaître ce qui germe. Aller à la rencontre et cheminer avec, à l’exemple de Jésus, cheminant avec les disciples d’Emmaüs. S’intéresser à ce que vivent les personnes rencontrées. Ce rassemblement nous encourage à poursuive la maison et à garder l’Espérance ».

 

« Etre à l’écoute des personnes rencontrées et oser aller vers les gens. »

 

« Je reviens de Lourdes avec la Joie. J’ai rencontré des personnes d’origines diverses avec un cœur aussi gros que le roc de la grotte.

 JOIE,  J comme Jeunesse, O comme Œuvre qu’il appartient à chacun de façonner,  I comme Intensité du souffle et E comme Ecoute. »

 

« J’ai été émerveillé par notre bonheur à parler ensemble pendant la marche, spontanément… Et, à partir d’un extrait de l’Evangile de St Jean de notre capacité à en découvrir le sens. Chacun s’efforçait d’illustrer son propos à partir de sa vie militante, de quartier, de famille. 

Accueillir l’autre dans ce qu’il est et ce qu’il vit sans jugement et en toute gratuité.

L’homme est fait d’émotion, et l’homme est fragile. Si la Mission Ouvrière pouvait accompagner, accueillir et  faire grandir

 

Le message final exprime bien en quelques lignes la saveur de ce Rassemblement, au goût d’Evangile.

 

« Jésus Christ, lui le pauvre, le serviteur, est au centre de notre vie. Son Esprit Saint nous précède. Rassemblés en ces jours de Pentecôte, nous, acteurs diversifiés de la « Mission ouvrière, nous sommes heureux et fiers d’être appelés et envoyés par lui pour le service de la justice, de la solidarité, de la fraternité. En effet, personne n’est de trop quand il s’agit de permettre aux plus petits de découvrir qu’ils sont aimés de Dieu.

 

Nous croyons que notre monde est beau. Il nous émerveille. Les enfants nous disent que la famille « c’est sacré, c’est comme une maison qui peut s’agrandir ou se rétrécir ». Beaucoup d’entre nous ont soif d’un travail qui épanouit. Au cœur des cités et des auartiers populaires, naissent des lieux de parole et d’action. Certains retrouvent la valeur du « vivre ensemble » et du dialogue. Les migrants en particulier nous interpellent.

 

Nous avons entendu le cri du prophète Isaïe : « Élargis l’espace de ta tente ! Il nous invite à nous déplacer, à écouter, à aller à la rencontre de ceux et celles que nous croisons quotidiennement à l’école, au travail, dans les fêtes comme dans les « galères », et au cœur des événements. Riche de nos différentes générations, ici plus jeunes, là plus anciennes, nous formons un peuple. Élargissons l’espace de notre tente aux privés d’emploi, aux précaires, aux étrangers, aux personnes qui ont une autre culture, une autre religion. La Bonne Nouvelle de l’amour de Dieu est aussi pour eux. Sur ce chantier, nous ne sommes pas seuls. Développons notre capacité d’indignation ! Osons vivre et agir avec d’autres pour être témoins du Royaume de Dieu, espace de fraternité, de justice et de paix !

 

Ces journées, nous les avons vécues dans la joie. À la lumière de l’Évangile, elles ont permis de relire nos fidélités à nos engagements. À chacun de se saisir de ce message, de le faire connaître, avec audace, avec créativité et avec foi ». 

Odile Marechal

 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 3722 visites