Accro fête l'ACE fête ses 60 ans

Une journée anniversaire qui prépare demain

Bon anniversaire ACE 60ème à Fruges  
Bon anniversaire
Bon anniversaire

Les adultes participaient à une matinée débat autour du thème "vivre, croire agir pour grandir". Une exposition proposait de parcourir l'histoire de l'ACE autour de trois thèmes: les pédagogies du mouvement, la proposition et l'expression de foi, l'ouverture à l'autre et à l'international.

 

Mais pour ce 4 novembre, l'essentiel était la fête qui réunit plus de 800 personnes, enfants, parents, responsables et accompagnateurs. Vitalité et joie étaient sur tous les visages. Les enfants se retrouvaient dans des lieux de vie visualisés par des décors : école, famille, quartier, club, église.

 

Par groupes de 15 à 20, ils exprimaient ce qu’était leur vie. Par exemple, quelques-uns miment le cours de maths au moment de la remise de notes (mauvaises) et réaction d’élève. S’ensuit un échange entre tous à partir de la situation présentée. Ailleurs sous forme de jeu télé par questions-réponses est évoquée la vie de famille, chacun pouvant alors exprimer ses propres réponses. Ailleurs était résumée une action : « les enfants avaient pris l’initiative de demander à la municipalité l’aménagement d’un passage protégé pour piétons. Ils ont recueilli des signatures. Mr le maire les a écoutés et pris au sérieux ».

 

Après le repas, chaque club exprimait à d’autres sa recette magique pour une vie de club réussie : préparation et réalisation d’un mini-camp, organisation d’activités et temps festifs, envoi de jouets aux enfants d’Ethiopie  etc. En début d'après-midi, parents et enfants se retrouvaient pour un grand jeu commun, puis ce fut le gateau d'anniversiare, géant... et la pièce de théatre inventée et jouée par les enfants eux-mêmes. Un temps de prière venait exprimer les mercis et se dire enfants de la même famille du Père.

 

On pouvait lire, sur les murs de paroles constitués de cubes multicolores, « au club on est écouté… On se fait des amis ; on fait la fête ; on joue, on se respecte ; on peut se parler sans disputer ».

Ces paroles sont déjà en phase avec le nouveau thème d’année : « On n’est pas fait pour se battre, osons cultiver la paix ». Un beau programme ! Mais aux héritiers de Cœurs vaillants, rien d’impossible !

EH

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 8879 visites