Résolution des enfants 2021/2023

Les enfants souhaitent explorer c’est-à-dire examiner scrupuleusement et étudier minutieusement notre Création, ses habitants et leurs œuvres.

Développement de la résolution « Explorons les beautés du monde »

 

blabla


Que tu le vives régulièrement ou de façon exceptionnelle, tu apprécies partir te balader avec les parents en pleine forêt ou dans le parc d’à côté, admirer les animaux en liberté, profiter d’un moment de lecture, peindre des multitudes de couleurs, te délecter d’un moment de calme durant lequel tu n’as rien d’autres à faire qu’écouter le chant des oiseaux… Il t’est vraiment stimulant de découvrir de nouvelles villes à
côté de chez toi, d’explorer les cultures d’autres pays grâce à tes voisins, de visiter un musée, de partir en vacances avec tes copains, de partager un film avec tes parents… En somme, d’ouvrir grands les yeux pour t’émerveiller et voir plus loin, de te concentrer pour mieux sentir et mieux comprendre, d’être attentif pour mieux entendre et apprendre, d’utiliser tes mains pour créer et toucher. T’ouvrir au monde, avec d’autres, pour mieux l’observer et l’améliorer !

 

 

Explication du logo


• Un personnage souriant, parti pris d’espérance, dans la joie d’être au monde et d’explorer, il symbolise chacun
d’entre nous.
• Il a un ♥ sur le torse symbolisant l’importance de la beauté en tant que bonté : les beautés du coeur, la beauté Absolue.
• Des éléments stimulants pour le corps et l’esprit en tant que beautés du monde (résumé par l’élément central : la planète Terre) citées par les enfants, qui entrent et sortent de la tête du personnage
- Des éléments ayant trait à l’art, à l’esthétique, au beau créée par l’homme : tableau, musique, livre…
- Un ballon de football symbolisant les loisirs extra-scolaires et les jeux si importants dans la vie des jeunes.
- Une fleur : beauté de la création, de la nature et ses habitants à protéger coûte que coûte.
- Une colombe : beauté de l’âme, de la spiritualité, de la foi.
- Des mains serrées : beauté de la solidarité, de l’action, de l’engagement et des échanges d’idées.

 

LOGO ELBDM

 

Ce que les enfants nous disent des beautés du monde lors du Grand débat


Ces beautés, les enfants peuvent les ressentir, les vivre et les pratiquer seul mais c’est en majeure partie lorsqu’ils sont accompagnés qu’elles ont le plus d’échos dans leurs coeurs. Ils nous disent le besoin essentiel de partager ce beau avec leurs copains mais aussi avec des adultes, les partages intergénérationnels leur apportant souvent un regard différent sur ce qu’ils perçoivent du monde.


>>>> Les beautés de la nature, de la Création de Dieu au service des hommes
• Les marches contemplatives dans la nature ou même dans un parc au coeur d’une ville sont très souvent citées comme des temps d’apaisement pour les enfants. Se connecter à la nature, l’écouter, la comprendre poussent les enfants à une envie très forte de la respecter et de la faire respecter. De plus le fait de marcher, permet d’entrer en pleine conscience du moment que l’on est en train de vivre : se focaliser sur ce que je ressens de mon corps, et ce que je perçois de la nature qui m’entoure.
• Le jardinage semble être une activité privilégiée pour les clubs ACE. En effet, nombreux sont les enfants qui parlent de l’entretien d’un jardin partagé ou de la création de bacs fleuris autour de leur local de club. Jardiner c’est bon pour le corps et le coeur. En effet, « cultiver » un jardin c’est aussi cultiver son âme. Enlever les mauvaises herbes, observer les vers de terre essentiels à la respiration de la terre, planter en respectant la bouture, regarder les légumes et les fleurs pousser lentement au fil des jours, lâcher prise face aux conditions météorologiques, arroser, déplacer les bacs de fleurs pour leur donner le soleil nécessaire, se donner rendez-vous pour cultiver les légumes… Autant de moments privilégiés lorsqu’ils sont vécus en pleine conscience. Enfin, les jardins partagés comme les lieux fleuris sont des endroits qui entraînent la sérénité et l’apaisement.
• Les camps de vacances ACE en pleine nature sont également des moments très attendus par les enfants. Ils en parlent comme étant des moments fort de connexion à la nature plus particulièrement pour les enfants vivant en zone urbaine. Que ce soit sous tente ou en hébergement en dur, les camps sont des temps qui sortent les enfants du quotidien et leur permettent d’ouvrir les yeux et d’observer plus en conscience ce qui les entoure avec leurs copains.


>>>> Les beautés créées par l’homme
• Les loisirs sont très importants dans le quotidien des enfants, en particulier durant la période de restrictions sanitaires que nous vivons. Que ce soit les loisirs sportifs, football, rugby, handball, tennis, équitation... ou les loisirs artistiques tels que théâtre, danse, peinture, arts-plastiques… les enfants parlent de ces temps vécus comme indispensables à leur quotidien. Et nous savons à quel point nombre d’enfants n’y ont pas forcément accès sur les temps périscolaires à cause du manque de temps de la part des parents qui travaillent et qui ne peuvent pas les emmener sur les lieux d’accueil ou à cause du manque financier car chacune de ces activités a un coût. À nous donc, adulte accompagnant, d’être attentif à ces besoins et de faire le lien si c’est possible vers des structures sociales facilitant financièrement ces pratiques mais aussi en les proposant de manière ludique lors des temps d’accueil de club. Dégageons aussi au maximum les oeillères et les filtres qui nous font dire quel telle ou telle activité n’est pas accessible à certain parce qu’elle appartiendrait à une élite, parce que physiquement ce ne serait pas compatible, parce que ce serait trop onéreux… Gardons toujours en tête que les enfants ont besoin, en fonction de leur bouquet d’intelligence, de faire entrer en jeu leur corps mais aussi leur esprit créatif.
• Les jeux de tous types sont des beautés du monde pour les enfants car ils entraînent chez eux beaucoup de plaisir. Ils parlent du plaisir de jouer avec les autres mais aussi seul à tous types de jeux : jeux collectifs type « poule-renardvipère » ou encore « épervier sortez ! », des jeux de société, de plateaux, de ballons, des jeux-vidéos en ligne et en réseau, jeux-vidéos sur console…
• Les découvertes culturelles et artistiques sont également citées par les enfants comme nécessaires à leur épanouissement. La lecture arrive en premier plan, suivi par l’écoute de la musique. Ce sont des moments d’apaisement souvent vécus seul, en particulier allongé sur le lit dans la chambre... Suivent de près les visites patrimoniales près de chez eux ou bien plus loin : ils se délectent de merveilles dont ils n’avaient pas connaissance avant une sortie de club ou en allant vers le lieu d’un rassemblement festif. Ils parlent aussi des visites au musée, des sortie cinémas, des concerts lors de festivals locaux… Bref, ils ont soif de culture !
• Les voyages sont aussi au coeur de leurs envies, mais plus que le fait de faire une valise ou de prendre l’avion, c’est surtout l’envie de retrouver de la famille vivant dans leur pays d’origine, ou encore expatriée dont ils parlent mais aussi de leurs envies de découvertes de vies si différentes de l’autre côté du globe. Ils rêvent de rencontres !

>>>> La beauté intérieure de l’homme, la beauté de l’âme à l’image de Dieu
Spontanément, les enfants nous parlent de temps méditatifs, de prières et des bienfaits d’avoir Dieu avec eux dans leurs coeurs qui les accompagnent chaque jour. Jésus est souvent cité comme un exemple à suivre, comme un ami rempli d’amour qui va à la rencontre de l’autre et qui accueille tout le monde. De même, ils se sentent solidaires des gens qui souffrent et vont à leur rencontre. Ils donnent de leurs temps mais aussi font des dons en organisant des collectes.
Pour eux les beautés du monde ce sont donc aussi des personnes, lors des rencontres qu’ils font, qu’elles soient furtives, un sourire offert au détour d’une rue ou bien plus profondes lors d’une visite à des personnes âgées dans un EHPAD... Quelle que soit leur durée, ces rencontres sont intenses et laissent des traces dans leurs coeurs. Ils nous les racontent comme des beautés de leur monde, des beautés du monde !