Soirée débat ACE - Vie associative

La vie associative en partenariat avec l'Ecole et la Famille, une nécessitésoirée débat à Aire-sur-la-Lys

 

 

Action Catholique des Enfants ACE  
Action Catholique des Enfants
Action Catholique des Enfants

Madame Agnès Auschitzka, responsable des pages parents-enfants au journal La Corix et Monsieur Jean-Marie Decarnin, directeur de l'Uriopss, antenne du Pas-de-Calais, reponsable du secteur Enfance Jeunes et Famille, participaient à la sooirée organisé par l'Action catholique des Enfants du Pas-de-Calais.

 

Quels sont les enjeux de la vie associative, pour les enfants et leur épanouissement, dans leur rapport à l'Ecole et aux parents?

 

 

Issue des patronages d'autrefois, l'association Enfance et vaillance du Pas-de-Calais a très vite évolué vers une dimension associative, dès 1946, fédéens l'ACE. Dès l'origine, l'association adhère aux idées de l'éducation nouvelle où l'enfant est considéré pour lui-même, comme acteur de son développement et de son éducation, pas seulement comme objet d'éducation. Alors que l'Ecole et le Parent ont avec lui un rapport d'autorité inaliénable, la dimension associative permet de découvrir et gérer son rapport à l'autre, aux autres en partenaire, avec tous les risques et tout les chances que peut donner cette liberté offerte. 

 

Cette forme de vie, dans un club, une association, permet aux enfants de développer les capacités inscrites  en lui. Bien d adultes insistent sur l'absence d'autorité le manque de repères qui devraient guider l'enfant vers la vie aduolte... Mais on oublie que cette même société propose d'innombrables repères. Sans les citer tous, il faut mesurer le rôle de la télé, des jeux vidéos, de la publicité, de l'Internet, mais aussi le comportement des adultes, le rapport à l'entreprise et à la sociét émarchande. Ce sont autant d'espaces libres qui partagent avec l'autorité des parents et de l'école un pouvoir se séduction, de construction et de déconstruction de l'individu. Ce serait se boucher la vue que de croire en la seule autorité du père ou de l'enseignant pour donner des repères. Les espaces de liberté supposent un libre débatdes enfants entre eux et avec des éducateurs, au-delà du rapport d'autorité qui peut fixer des règles, mais non pas favoriser l'assimilation.

 

Une complementarité, un partenariat peuvent et doivent exister entre Parents, Ecole et ce tiers lieu offert que constitue la vie associative. Peut-être vaut-il s'entendre sur ce qu'est une vie associative: ce n'est pas un lieu supplémentaire ou s'exerce l'autorité d'un encadrant, ni un lieu où l'on contrôle l'activité et les loisirs des enfants.   C'est un espace où s'exerce l'activité d'être libres et autonomes, qui font l'apprentissage d'un vivre ensemble avec ses règles et devoirs, un lieu où l'exercice de l'autonomie et de la liberté se confronte à celle de l'autre en vue d'un projet commun pour le bien de tous.

 

ACE conférence débat ACE conférence débat   

Article publié par Apostolat des Laïcs • Publié • 6288 visites