Catechese pré-rentrée 2007

480 catéchistes et animateurs "réorientés"

 

 

A la Malassise, près de Saint-Omer, ils étaient 480 catéchistes ou animateurs, des paroisses ou de l’Enseignement catholique, pour le rendez-vous annuel de la pré-rentrée.

 

Le mystère pascal au coeur de l'initiation chrétienne Père Reichert  
Le mystère pascal au coeur de l'initiation chrétienne
Le mystère pascal au coeur de l'initiation chrétienne
 
Le père Reichert, responsable national de la catéchèse et du catéchuménat avait choisi comme sujet de sa conférence : le mystère pascal au cœur de l’initiation chrétienne. L’an dernier il avait longuement présenté en quoi consistait la nouvelle orientation de la catéchèse. Le texte, voté par les évêques de France, à Lourdes en novembre 2005 et reconnu par Rome en 2006, a désormais acquis un statut officiel.

 

Le mystère pascal au cœur de la foi

Le père Reichert éprouve utile de justifier cette insistance voulue par les évêques. Cette orientation est consécutive au document « aller au cœur de la foi », où les évêques invitaient les chrétiens à (re)découvrir le chemin spirituel proposé présence du Christ présence du Christ  dans la veillée pascale. C’est un itinéraire en 4 étapes vers le Christ ressuscité. Pâques, c’est la lumière qui rassemble les chrétiens au milieu de la nuit. Pâques c’est l’expérience d’un peuple diversifié qui se met en marche. Ce qui fait une vie chrétienne ce n’est pas une réponse à des règles, des lois ou un enseignement, c’est avant tout engager sa vie derrière celui qui nous ouvre la route. Même à Noël, nous prenons le chemin du Christ mort et ressuscité (relire Eglise d’Arras n° 21-2006 : Dès l’avent tournés vers Pâques) ; il en est de même de toutes les fêtes liturgiques, sinon nous transformons l’année liturgique en une succession d’anniversaires de la vie de Jésus. Au cœur de la catéchèse et de sa pédagogie, il y a la réalité du Christ mort et ressuscité comme une lumière qui troue la nuit ; au cœur de la catéchèse, il n’y a pas des idées, des notions, il y a l’expérience du Christ ressuscité présent à son Eglise. Chaque rencontre, qu’elle soit de catéchèse, de liturgie, de veillée de prière, est devenir cheminement pascal, c’est-à-dire chemin de transformation, invitation à mettre ses pas sur le chemin que le Christ, le premier, a parcouru.

 

Un choix qui oriente la responsabilité catéchétique

En 1996, dans la « Lettre aux catholiques de France », les évêques invitaient à revenir noyau essentiel de la foi. « Le mystère de la foi  concerne avant tout l'initiative gratuite que Dieu a prise de se révéler aux hommes, pour sceller avec eux une Alliance indéfectible ». Il n’est pas possible de vivre la foi sans référence au Christ mort et ressuscité. Développer les connaissances vient après.

Le père Reichert invite alors à faire la distinction entre cheminement et itinéraire. Le cheminement est ce que la personne va vivre au fil de chaque proposition catéchétique, Le cheminement appartient au mystère de la personne qui le vit, au consentement qu’elle accorde à la personne de Jésus-Christ. L’itinéraire est une démarche organisée, un enchaînement d’étapes, un travail conduit par le catéchète.

 

La communauté ecclésialep1020530 p1020530  

La dernière partie de l’intervention rappelle le rôle de la communauté ecclésiale dans l’action catéchétique. Ainsi il est regrettable de voir arriver les pratiquants  pour la messe de 11h, alors que quelques-uns, parents et enfants sont déjà rassemblés depuis trois-quarts d’heures pour « Dimanche Parole en fête », temps de catéchèse communautaire. Peut-on avoir envie de fréquenter le Christ sans voir des gens qui déjà le fréquentent ? L’initiation chrétienne suppose un environnement ecclésial c’est-à-dire des gens qui suivent déjà le Christ.

« La communauté exerce ainsi une fonction maternelle à l’égard de la catéchèse. Par l’action de l’Esprit elle met au monde le Christ dans le cœur des fidèles » Texte national pour l’orientation de la catéchèse en France 2006, p. 31

 

EmileH et Bénédicte B.

 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 9720 visites