Témoignages de la Pastorale Santé

Neuvaine Benoît Labre 2012 à Amettes

Depuis plusieurs années, les patients de l’EPSM Val de Lys – Artois (Etablissement Public de Santé Mentale) et l’équipe d’aumônerie sont des acteurs privilégiés de la journée spécialement réservée aux malades, leurs familles et accompagnants. Le témoignage de l’équipe d’aumônerie nous montre leur cheminement au cours de l’année. Ce temps fort est vécu dans la joie et la bonne humeur, une journée riche de bonheur.

 
 
Témoignage de l’aumônerie du 30/08/2012
   
temoignage temoignage  Comme depuis plusieurs années, nous sommes heureux de vivre ce temps de la neuvaine avec vous. Nous, ce sont les patients de l’E.P.S.M. de Saint Venant, le personnel soignant avec qui nous travaillons tout au long de l’année et l’équipe d’Aumônerie.
 
Le thème de cette neuvaine "Dieu vit que cela était bon"
 
            Pour certains, c’est quelque chose de personnel, d’intime avec le Seigneur ; pour d’autres, c’est vivre sa foi ensemble : groupe de relecture, groupe de prières ; vivre une retraite spirituelle.
            Chacun vit sa foi, au rythme de sa propre histoire !
            A l’E.P.S.M., la foi se voit !
 
Cette guirlande, travaillée, pensée, décorée depuis plusieurs semaines, dans les différents services de l’hôpital, nous montre que chaque personne est unique, différente et qu’elle a toute sa place près de l’autre !
           
autel amettes2 autel amettes2  Certains patients travaillent le bois (atelier) et il n’est pas rare de les voir porter autour du cou, une croix démesurément grande ; d’autres portent, accroché à leur ceinture, un trousseau avec un nombre incalculable de porte-clefs et d’objets bizarres ! Et quand, surpris, on aperçoit une médaille de Benoît et de la Vierge Marie et qu’on leur demande si c’est le bon endroit pour les porter, ils nous répondent tout simplement : ils sont avec moi !
 
Notre mission d’Aumônerie fait de nous des témoins de la compassion et de la bienveillance des patients :
-       que ce soit dans le parc où ce patient, si fragile, désabusé se fait raccompagner pour un bout de chemin par cet autre qui va mieux…
-       que ce soit à la cafétéria, où l’on partage ce minuscule sachet de friandises, ou cette énorme assiette de frites alors qu’il n’est que 16h, pas de mots mais ces attentions, au quotidien dans le partage !
-       attentionnés, ils le sont aussi avec l’Aumônerie, sur les murs de notre bureau sont accrochés, de nombreuses peintures, ainsi que des dessins variés et surprenants !
-       des cadeaux nous arrivent quelques fois, plus insolites les uns que les autres, prétexte pour venir "se poser", parler, pleurer ou rire souvent…
 
Notre mission d’Aumônerie, c’est aussi conduire un patient à la chapelle, lui ouvrir la porte pour qu’il puisse prier et parler au Seigneur, tout seul !
 
Chaque samedi matin, nous nous retrouvons pour la célébration...qu’il est important de dire bonjour à Mr l’abbé et au diacre, de traverser toute la chapelle, alors que la messe est déjà commencée depuis un moment…
 
Certains ont oublié de lire…mais chantent haut et fort pour le Seigneur, en se raccrochant aux sons qu’ils entendent.
 
Certaines prières sont loin de leur mémoire, mais sont murmures !
 
C’est souvent recueillis et silencieux que nous allumons une bougie, voir deux ou trois pour celui qui n’est pas là, pour celle à qui on pense et qu’on ne reverra plus, et pour celui qui va partir enfin et vivre ailleurs !
            Temps forts, temps ordinaires, sorties, goûters dans les moments joyeux ou difficiles, notre Foi, visible ou invisible, est là pour l’amour du prochain et au service de l’autre !
 

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 1290 visites